LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

Journal 2015


Aider nos proches en multidimensionalité

 

Décembre 2015

 

 

 

Lorsque vous vivez des frictions avec ceux que vous aimez ou ceux que vous rencontrez parce que vous n’êtes pas sur la même fréquence (Christ étant amour inconditionnel), vous pouvez agir en Etreté lors de vos voyages nocturnes, la plupart du temps.

 

Le coeur aspire naturellement à apaiser un frère ou une soeur contrarié(e). Il va venir combler les déficits. Ainsi, les rencontres peuvent se produire sur un autre plan de la conscience (ou autre dimension). Elles peuvent également se produire par groupes, par des égrégores de consciences Une. Il est donc facile pour tous de disparaître dans la mesure où nous sommes tous Absolus mais revenir dans le concret de la conscience et du corps est une autre affaire.

 

Ainsi, vivre la multidimensionnalité est automatique et ne nécessite aucune connaissance. Vos rencontres permettent ainsi de dénouer ce qui est nécessaire, tout comme le font les Archanges, les Anciens, les Etoiles, Christ depuis leur plan dimensionnel. Vous ne pouvez voir exactement comment ils agissent mais vous le ressentez clairement. Christ est Amour. Il ne peut exprimer un ressentiment quelconque envers qui que ce soit. Il ne peut vous dire “Je ne veux plus te voir”. Il ne peut dire non plus “Aime-moi et je t’aimerai”. Il ne connaît pas cela. Il ne connaît pas la condition.

 

Une matrice christique n’est pas ce que nous expérimentons tous ici, qui est l’inverse de l’Amour. Christ n’est pas l’expérience.

Il Est de toute éternité. Lorsque la matrice Une “s’incarne”, elle vient naturellement combler les déficits vibratoires qui empêchent l’Homme de rayonner. Le Divin n’est pas concerné par les guerres, par le pouvoir, par les manipulations. Il n’est pas de ce monde. Il est Harmonie.

 

Vous ne pouvez faire jaillir l’amour autour de vous que si vous êtes l’Amour. Un être libre qui vit en couple, ne va jamais dire à son ou sa partenaire du jour au lendemain : “Je te quitte parce que tu n’es pas mon double”. Combien de fois ai-je entendu des salades pareilles. Celui qui agit comme cela est encore illusionné dans les strates de la 4ème dimension, dans le royaume des croyances et espérances spirituelles. Le double, il peut jaillir en chacun de vous ; c’est Christ. Manifester Christ au quotidien, c’est rester simple et fidèle à l’Amour.

 

L’Humain de Urantia Gaïa est ici pour apprendre à aimer parce qu’il a oublié d’aimer. Il croit qu’il aime mais il vit à côté de ses chaussures pour la majorité du temps. L’Amour est Don total. Il ne connaît donc pas de limite. Celui qui vit l’Unité sur ce monde honore l’homme, comme il honore la femme. Il est simple et ne se pose pas de question. Ainsi tant que vous mettez un frein à l’Amour et à l’expression du divin et du sacré dans chacune de vos relations, vous n’êtes pas libres. Vous manifesterez autour de vous des frictions de tout genre. Vous allez rapidement prendre l’autre pour un ennemi alors que l’Amour n’a pas d’ennemi et vit en chacun.

 

Vous êtes donc ici pour apprendre à aimer et à donner, parce que Christ vient vous rappeler que vous êtes Don. Rappelez-vous qu’à chaque fois que vous allez rejeter une situation ou quelqu’un, c’est à vous que vous le faites. Christ a dit “Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites”. A partir du moment où vous provoquez de la souffrance autour de vous, vous n’êtes pas l’Amour. Christ est de nature magnétique. C’est un baume qui vient panser toutes les blessures. Il n’y a donc rien de plus pitoyable que de rejeter un être qui vous aime profondément.

 

Voilà ce que j’avais à vous transmettre aujourd’hui.

 

Je vous invite donc à rentrer toujours plus en profondeur en vous-même car c’est cette profondeur qui vous permet de voir la vie avec Clarté et Bienveillance.

 

Dans la danse de la Grâce, je vous salue.

 

Béatrice Marie Balme

 


09/07/2017


Déployez le Verbe

 

 

Novembre 2015

 

 

 

Je ne répéterai jamais assez que tout ce qui vous enferme est la connaissance. Vous ne pouvez incarner le Féminin sacré et le Masculin sacré tant que vous restez dans la personnalité.

 

C’est comme le double, jamais vous ne le trouverez dans la personne. Le Masculin sacré et le Féminin sacré sont Un, c’est l’androgyne primordial, c’est AL. Le point vibratoire se situe aux creux situés en arrière de la pointe du nez. C’est cela qui vibre lorsque vous vous alignez dans vos polarités mais c’est également ce point qui vibre spontanément lorsque le véritable Amour vient frapper à votre porte.

 

On ne parle donc pas ici de la relation fusionnelle de coeur à coeur qui déclenche de grosses chaleurs, non. Ces rencontres là, elle vont augmenter en fréquence à partir du moment où vous vivez en Unité. C’est la joie des retrouvailles, là où l’extase est permanent.

 

Vous ne pouvez donc enfermer le double dans une personne, parce que ce n’est pas une personne. C’est L’Esprit qui a pris chair. C’est le Verbe manifesté. Or l’Esprit n’est pas concerné par les corps inférieurs de la conscience. Il est libre. Une personne non. C’est pour cette raison que l’Esprit est le seul à pouvoir vous combler. Des doubles qui se retrouvent en “incarnation” n’ont aucune attache. Ils n’ont aucun besoin de vivre tout le temps ensemble parce qu’ils sont libres par essence. Par leur Présence vibrale et en pleine conscience, ils tissent le nouveau treillis de la conscience planétaire. Ils le ramènent à l’Unité. L’Unité n’a donc strictement rien à voir avec tout l’enseignement qui vous est connu. C’est du pur vécu.

 

Il est donc évident que la majorité des relations rencontrées sur ce plan est déconnectée de l’Esprit. Ces relations servent simplement de palliatifs pour le plan affectif et émotionnel. Le plan de l’âme déclenche la porte Attraction. Vous allez donc être attirés spontanément par une présence qui ne pourra jamais véritablement vous combler. Toute relation d’âme à âme est destinée à se dissoudre dans le Paraclet.

 

La reconnexion au Verbe créateur, c’est IS. Le point vibratoire est situé juste au niveau du sillon naso-génien (au-dessus du centre de la lèvre supérieure, juste en dessous du nez). Sans avoir aucune connaissance, ce point va spontanément se mettre à vibrer. Il vous appelle tout simplement à déployer votre Verbe. Vous êtes la Connaissance. Je me suis longuement exprimée à ce sujet. Vous n’avez besoin de personne pour vous dire qui vous êtes et n’avez pas non plus besoin des règles de ce monde pour Etre. Bien au contraire, votre présence vibrale ne peut que démolir les règles de ce monde.

 

Ainsi, le Verbe manifeste le sacré. Le Verbe décrète. Il Est. Il se suffit à lui-même.

 

Lorsque les sons jaillissent de votre bouche, il est la puissance en action. Il impulse la Lumière. Il est Majesté. Vous êtes cela en Vérité et non pas dans les manèges du mental, celui qui dit qu’il sait.

 

Le Verbe est sans appel.

 

Ainsi, je suis celui qui était, qui est et qui sera

 

Je viens ébranler toutes tes croyances et toutes tes appartenances

 

Ce que je suis, c’est toi

 

Dans ta Pureté et ta Vérité

 

Je reviens, non pas pour éclairer ce monde

 

Que tu as bati sans amour

 

Mais pour le dissoudre par amour

 

Nul ne peut resister à mon appel

 

Car l’enfant qui veut naître s’agite

 

Il a besoin de rompre la poche des eaux qui le maintiennent encore enfermé

 

Il veut respirer

 

Je suis le Silence qui t’accompagne

 

Pour te placer dans la rectitude

 

Je suis également la voix tranchante

 

Qui te permet de te révéler

 

Comme je suis la voix de la Mère

 

Qui appelle ses enfants

 

Pour les ramener à la Maison

 

Nul ne peut me dévoiler

 

Vous ne pouvez que le déployer

 

Je suis Is Is

 


09/07/2017


Les expériences à vivre pour chacun

 

 

Novembre 2015

 

 

Vous êtes de plus en plus nombreux à vivre les fusions lors de rencontres spontanées avec des frères ou des soeurs. Ces fusions vous ramènent à la Présence, manifestée par une sorte de combustion intérieure, comme si tout votre corps s’embrasait. Ce ne sont que les prémices qui vous ramènent à Marie, la Mère céleste. Ainsi, plus vous manifestez le Silence et accueillez en toute sérénité ce qui se présente dans vos vies, plus vous vous rapprochez de votre virginité.

 

Christ vous veut entiers, c’est à dire lavés de tout ce qui a trait à votre histoire, à vos désirs, tout ce qui touche le corps de la personnalité. Pour répondre à certains, la Présence absolue est absence de vibration. Elle est Immanence. Ainsi, vibrer pour un frère ou une soeur vous pousse davantage à rentrer en vous, à disparaître dans la Radiance de l’Amour qui en vérité n’a besoin de personne.

 

Je vous ai dit un jour que la Patience était la plus grande des vertus en ce monde, car elle vous pousse à disparaître en totalité devant l’autre. Ainsi, dans cette ultime incarnation à vos côtés, je ne divorce pas de ce qui semble inacceptable pour la personnalité.

 

Ce n’est que la personnalité qui divorce. J’accueille et même si parfois il me faut entendre des choses pas très agréables de la part de frères ou de soeurs et même de proches. La maltraitance, quelque soit sa forme m’a traversée à maintes reprises, comme elle vous traverse, même avec les êtres qui partagent votre vie. L’Amour ne peut en aucune manière rejeter une partie de ce que je suis, c’est à dire vous.

 

Nous sommes tous Un et dans ce cas, je peux vous dire Moi et la Mère sommes Une. Je porte la Mère mais ne suis pas la Mère, sinon je disparaîtrais de ce plan. Comme dit la Mère céleste, vous n’auriez plus rien à vivre.

 

Vous voyez bien que tout ce qui vous est donné à vivre est fait dans toute mesure pour encore mieux disparaître, afin qu’il ne reste que l’étincelle première de vie. La première manifestation de ce que vous êtes. Ainsi, toutes les rencontres, toutes les circonstances qui se présentent devant vous, des plus belles au plus insolites sont là pour que vous placiez l’Amour devant, pour que vous placiez le Pardon devant, si c’est le cas. Tout cela vous pousse à faire taire cette personnalité qui n’est que revendication.

 

Lorsqu’il m’est permis de rejoindre la Mère céleste et de ne faire qu’Une dans cette radiance blanche, mon retour au petit matin ne change rien, hormis la forme que j’adopte ici pour me déplacer dans ce monde. Mais il arrivera un moment donné où je ne partirai plus de ma demeure suprême. En réalité, nous faisons constamment la navette du point de départ à ce monde, tant que nous avons des choses à vivre, jusqu’au moment où l’expérience s’achève. Votre Résurrection est véritablement un chemin solitaire et quelques soient vos expériences ici au sein de ce monde, toutes vous conduisent tôt ou tard à la dissolution. Cette dissolution passe par l’Acceptation de tout ce qui se produit dans vos vies.

 

Je vous rends grâce et vous invite à la danse de la Béatitude, à chaque instant.

 

Mère Béatrice Marie, pour un temps.

 


09/07/2017


Le langage de la Lumière - Trans-Mutation

 

 

 

 

Novembre 2015

 

 

 

LA DIFFERENCE CRUCIALE ENTRE LA LUMIERE ADAMANTINE ET LA LUMIERE PHOTONIQUE

 

Jamais le spectre dit « visible » de la lumière ne peut vous dire qui vous êtes en Vérité, parce que ce que vous êtes en vérité n’est pas de ce monde. Vous n’êtes pas originaires de la lumière photonique. Vous êtes dans ce monde dit « visible » des sortes d’hologrammes, des fantômes qui expérimentez la matière, c’est à dire la lumière photonique, lumière altérée. Le corps et l’âme sont soumis à la lumière dite « cristallisée ».

Pour la supra-physique, la lumière photonique est la lumière distordue.

 

Certains parlent de « raréfaction » de la lumière du fait de la compression de la matière, de la cristallisation en résonance avec les forces d’attraction et de répulsion ayant été volontairement initialisés par des êtres qui se sont pris pour la Source.

 

Dans le langage cosmique, on les nomme les archontes.

 

Ce sont donc des entités situées dans des dimensions de consciences élevées qui ont joué à manipuler les forces de la nature.

Toutes les religions parlent d’anges déchus. Ce ne sont rien d’autres que vous et moi qui nous sommes « cristallisés ».

 

Nous avons accepté, pour un temps, d’expérimenter la lumière altérée. Nous ne sommes pas des archontes pour autant mais nous le devenons si nous commençons à manipuler les forces de la nature. Regardez ce qui se passe dans ce monde. Toute l’humanité vit dans la lumière photonique. Elle baigne complètement dedans.

 

Un archonte, c’est un archange qui s’est retourné, ni plus ni moins. Il maintient des mondes dans l’illusion de la lumière. Des retournements ou invaginations, vous le vivez tous au quotidien, seulement vous êtes libres de rester dans le rôle de l’autruche, du mauvais garçon ou de vous tourner vers la Lumière et de respirer enfin.

 

Donc, qu’est-ce qui se passe dans ce monde ? Il y a tout simplement illusion de la lumière, dans son déplacement au sein d’une onde et d’une particule. C’est le joli spectre arc-en-ciel qui façonne votre environnement et vos humeurs, je dirais.

 

Selon les archanges situés en 18ème dimension, qui sont également en nous-même (puisque nous sommes la totalité de la Création) ce spectre visible n’est absolument pas interdimensionnel à l’inverse de la lumière vibrale, dite lumière adamantine, caractéristiques des univers unifiés.

Ainsi, le monde dans lequel nous marchons n’est pas unifié. Il a été organisé sur une base photonique qui a naturellement embrigadé la conscience collective. Donc ici, le corps et l’âme sont soumis aux forces d’attraction de la Terre.

 

Une planète est-elle pour autant limitée à ses structures visibles ? Non.

 

La Source enrobe la totalité de la Création, ce qui signifie qu’un microcosme est fait à l’image du macrocosme. Il est donc évident que toutes les planètes, étoiles, galaxies, tout ce qui constitue les univers matériels sont de nature multidimensionnelle. Ceux qui aspirent à continuer à faire le poisson rouge ne viendront pas se plaindre au moment des tribulations de la planète, car comme toute planète et tout système solaire arrivés en fin de cycle solaire, tous sont destinés à invaginer. Tous sont traversés, pénétrés par la lumière vibrale qui vient unifier naturellement toutes les structures vivantes qui ne le sont pas.

 

Pour ceux qui ne connaissent rien de tout cela, à partir du moment où vous dites « vibrer » pour quelque chose, c’est bien que quelque chose vous a traversé à ce moment là. Vous ne pouvez forcément l’identifier avec des mots, néanmoins, vous vous sentez comme « retourné ». Cela est l’action de la lumière vibrale qui pénètre naturellement dans vos cellules car elle vient les éclairer, les illuminer de sa radiance.

Ainsi les particules de lumière (adamantine) au sein des mondes Unifiés ont des caractéristiques de localisation, de déplacement et de forme n’ayant rien à voir avec ce que nous appelons Photons. La Lumière est Vibration, Unité, Etreté et Vérité.

 

Tous ambassadeurs des Mondes libres qui viennent délivrer leur message ne sont ici que pour révéler cette lumière authentique et ils sont de plus en plus nombreux car c’est du vécu.

 

Celui qui est venu sur ce monde sans religion, sans croyance, sans connaissance est Christ. Qui est-ce ? La lumière vibrale. Jésus Christ a été le plus grand des enseignants sur Terre mais également le plus bafoué aujourd’hui par les religions. Il est venu naturellement éclairer ce monde.

Qu’est-ce que vient faire la Lumière authentique (vibrale) ? Les particules adamantines (ou particules diamant) vont s’agréger au sein de nos structures denses falsifiées, c’est à dire « séparées » de la lumière authentique. Elles vont venir unifier les structures en un Tout. Pourquoi ? Parce que nous sommes par nature le Tout.

 

Cette lumière passe ainsi par le canal médian de la colonne vertébrale ou Sushumna, transformant alors ce canal en un canal de cristal et de lumière, appelé canal de l’Ether, lié à Er (son primordial), permettant de vibrer à une autre fréquence au sein même de nos structures, ici même sur ce monde.

Les particules adamantines sont agencées par 24, créant une Unité de conscience unifiée, vont se grouper dans des multiples de 24, jusqu’à donner ce qui est appelé les Agni Deva (Devas du Feu) qui sont la constitution d’un ensemble de particules adamantines. Parmi elles, on retrouve les ultimatons. 1 électron = 100 ultimatons. Ces particules dites d’infinité donne la masse aux autres particules.

 

Ces particules ont des caractéristiques de transformation au sein de l’illusion, c’est à dire ici dans ce monde photonique. Elles sont appelées l’Intelligence de la Lumière. « Binah » en langage suméro-akkadien. On appelle cela la Grâce ou l’action de grâce. Elle est transformatrice.

Comment cela se passe t-il dans notre corps ?

 

Les particules adamantines pénètrent le noyau de la cellule pour l’éthérer et pour reconstruire une cellule de lumière authentique. Cela provoque en vous une fatigue, parfois un ras-le-bol. Si vous voulez que ce travail se fasse, il faut que vous soyez conscients que vous l’acceptiez, que vous l’accueillez, car sans votre accueil, les particules adamantines ne pourront pas faire leur travail.

 

La majorité des cas, je conduis les individus à pratiquer en Yoga la respiration solaire (dite consciente) afin qu’ils vivent par eux-même l’impact vibratoire de la Lumière. C’est une immersion qui conduit naturellement à l’invagination. L’abandon à la lumière vibrale n’a strictement rien à voir avec les techniques énergétiques employées que nous rencontrons dans les médecines alternatives.

 

La médecine du son n’est pas une médecine alternative, ni une médecine énergétique.

 

Elle n’a rien à remplacer. Elle ramène l’individu à sa vérité profonde, à sa partition de musique intérieure et originelle, là où il n’y a jamais eu d’altérations. J’emploie volontairement le mot « médecine » parce que lorsqu’on vit enfermé dans une bande photonique (un monde où la lumière est illusion) on est malade. Par conséquent, le véritable médecin ne peut être qu’un ambassadeur des Mondes libres et unifiés. Il ne vient pas sur ce monde pour apprendre, ni pour savoir, il vient avec la Connaissance. C’est pour cela que l’on vous répète qu’aucune connaissance extérieure (qui appartient à la lumière photonique) ne peut vous ramener à votre vérité, à votre éternité.

 

La lumière vibrale, c’est aussi le Verbe créateur. Le Verbe est un son, il est vibration.

 

C’est le son primordial qui agence les mondes libres. Il est en chacun de nous. C’est cela que le Kriya yoga fait surgir. Il ramène à la Vie. Il ramène à la Joie de chaque seconde car la Lumière est Joie et Complétude. Ce n’est pas un enseignement.

 

Ainsi, l’individu qui pénètre de pleins-pieds son Etreté, peut facilement voir les jeux des énergies de cette lumière photonique qui ont des vibrations fluctuantes (qui touchent le corps émotionnel et mental relatif au corps causal) et peuvent devenir impures. Impures à partir du moment où on se crée des histoires. C’est nous qui décidons de rentrer de pleins-pieds dans l’histoire, dans l’expérience de séparation. La Lumière vibrale n’a aucune histoire. Elle n’a aucun rôle. Elle Est de toute éternité. C’est le Grand Esprit en langage cosmique. C’est l’Inconnu pour les mystiques. C’est l’Omniscience, m’Omnipotence et l’Omniprésence, tout simplement.

 

Parmi le vivant visible qui n’est pas altéré par les jeux de la conscience, on retrouve les cristaux. Ils renferment l’Information pure dans la mesure où ils ont vécu tous les cycles de la planète (y compris les retournements). Les cristaux ont donc passé l’épreuve du Feu. Le cristal devient altéré lorsqu’il est manipulé mentalement, tout comme vous. Vous vous coupez des flux de la lumière vibrale dès que vous êtes attirés par les croyances de la bande photonique (le monde tel que vous le connaissez) et tous les archétypes construits à partir de cette bande.

 

La lumière photonique est l’équivalent d’un film. C’est une projection de la Lumière authentique. Qui dit « projection » dit « extériorisation » de la lumière.

 

On est tous tombés dans des rôles, dans des jeux de la conscience et aujourd’hui, nous sommes tous invités à en sortir car la Lumière vibrale vient faire le « ménage » à l’intérieur. Elle réanime toutes les structures afin que le passage du corps physique au corps d’Etreté se fasse le plus simplement possible.

 

Le premier à avoir donné l’exemple sur Terre de cette grande alchimie, c’est Jésus Christ. On appelle cela la « Résurrection ». Jésus ou Jeshua ben Joseph est venu sur Terre pour rompre tout lien avec la lumière photonique, la fausse lumière en fin de compte, afin de regagner sa demeure éternelle. Christ n’a jamais été une histoire, il n’a jamais « existé » ; il Est de toute éternité. Il est donc aisé de comprendre qu’aucune religion n’a pu traduire ou retraduire le passage de Christ sur Terre puisque l’écrire est déjà le falsifier. Les fameux textes « sacrés » n’ont rien de sacrés. Ils font partie de la lumière photonique. Tout comme ce que je vous écris à l’instant, c’est inscrit dans la bande photonique. J’ai beau vous parler d’un grand vécu, d’une évidence, je le falsifie déjà.

 

Ainsi aucune méditation, aucune technique énergétique, aucun enseignement ne peut vous emmener à cela, si ce n’est respirer la vie consciemment. Vivre, tout simplement ! Quelque soit ce que nous avons été en incarnation, quelques soient les manteaux que nous avons portés et assumés, l’Esprit que nous sommes n’est rien de tout cela. Il est vierge.

 

 

lumière 2

 

 

Lumière dite « limitée » dans son déplacement au sein d’une onde et d’une particule.

 

 

 

Qu’est-ce que le Retournement ?

 

C’est le passage de la conscience limitée (à la bande photonique) à la conscience illimitée (à la lumière vibrale, la lumière authentique).

C’est ce qui se passe à la surface de ce globe. La planète invagine et elle entraîne avec elle, par conséquent, tout le vivant qu’elle porte. On parle ici « d’ascension » en langage cosmique, mouvement ascendant repéré par les métaphysiciens.

 

Donc, lorsque vous rentrez aux « bercailles », vous n’êtes plus limités à ce corps physique, ni à cette forme, ni à votre identité, ni a tout ce que vous avez construit dans votre vie, aussi la plus épanouie qu’elle soit. Vous sortez de l’illusion alors que vous marchez encore sur ce monde. Vous sortez du monde de Maya, ce fameux voile qui vous empêchait de voir clair et de vivre autre chose que le monde de la matière. En résumé, vous sortez de la bande photonique. Votre retour en Etreté l’a dissout. Il n’y a donc plus de place pour les histoires. Il y a simplement à vivre les « retrouvailles » avec vous-même.

 

Voilà ce que j’avais à vous confirmer, par mon propre vécu et avec la participation des intervenants de autresdimensions.com, réalité transdimensionnelle.

 

Je vous salue de toute éternité et continue à marcher tout près de vous.

 

Marchons ensemble dans l’Un.

 

Béatrice Marie Balme

 


09/07/2017


L'Amour est Omniprésence

 

Novembre 2015

 

 

L’Amour est omniprésent, omniscient et omnipotent. Ce n’est pas parce qu’un individu manque d’amour qu’il n’est pas amour. L’expérience de séparation découle de l’amour. Il n’existe aucun abandon dans l’amour. Il n’existe aucun manque. Vous seul croyez à la victime, au bourreau et au sauveur. C’est vous qui vous coupez du flux cosmique. C’est vous seul le responsable.

 

L’humanité s’apprête à vivre la nuit noire de l’âme, jusqu’au solstice d’hiver. Elle rentre dans la transcendance de toutes ses croyances, de tous ses attachements éphémères car comment continuer à se limiter à sa vie matérielle, à sa vie personnelle, à sa vie affective alors que l’Amour est partout, en tous et en tout.

 

Dans l’Absolu, vous pouvez tout faire. Il n’y a aucune limite. Vous êtes portés par la Grâce, le coeur en joie, quoi que la grâce vous appelle à faire, même les tâches les plus ingrates qui soient car la Vie que vous êtes exprime simplement la joie d’être, qui in fine, inclut la joie de faire. Si elle vous invite à partir, partez. Si elle vous invite à danser, dansez. Si elle vous invite à faire le ménage et bien faites-le. Toutes les impulsions de la Lumière ont leur raison d’être. Vous ne pouvez connaître les aboutissants de l’Intelligence créatrice ; c’est elle qui vous montre le chemin à suivre et pas vous.

La vie EST. Elle ACCUEILLE. Vous êtes donc la Vie qui accueille. Vous ne pouvez en aucune manière condamner. Seul le refus de l’accueil condamne, discrimine. C’est à ce niveau que vous rentrez dans la limitation parce que vous avez interrompu “volontairement” le canal de la Source. Vous avez coupé volontairement le robinet de la source. Par conséquent, vous ne pouvez que vous retrouver seul face à vous-même. C’est le passage de la nuit noire de l’âme. L’âme qui se croit seule au monde et qui croit qu’elle peut gérer toute sa vie.

 

L’Esprit libre que vous êtes n’a que faire des humeurs de la personnalité. Il vous pousse simplement à lâcher ce qui vous attache encore dans des croyances.

 

Beaucoup d’amalgames existent encore dans les consciences tant que vous n’avez pas vécu la 3ème mort. Lorsque vous décidez de quitter quelqu’un, par exemple, voyez clairement en vous ce qui se passe. Quel est le regard de la conscience. Où vous placez-vous à ce moment là. Qui quitte qui ? Etes-vous la victime ? Etes-vous le bourreau ? Voyez avec lucidité les jeux de la conscience et où ils vous mènent. Dans la Grâce, vous ne quittez personne. Vous êtes le monde. Vous êtes Un avec tout le vivant. La Grâce peut vous conduire à prendre des distances d’ordre physique dans vos vies mais jamais le coeur lui ne peut mettre une distance entre vous et l’autre, parce que vous êtes Un, tout simplement et vivez en résonance avec le Coeur universel.

 

La vie quittera ce corps un jour ou l’autre, parce que ce corps appartient à l’éphémère. Il est soumis aux lois de la matière. Mais vous, qui êtes vous ? Vous êtes la Voie, la Vérité et la Vie. Vous êtes ici pour rendre vivant la matière et non pas pour la bafouer. Seul la peur bafoue. Seul l’orgueil vous empêche de voir clair. L’orgueil spirituel se prend pour le sauveur et cela peut le rendre fort.

 

Ainsi la Vie vous pousse à lâcher, à quitter la vieille peau qui passe son temps à façonner des idéaux. Il n’existe aucune attente en Unité. Il n’existe aucun désir. Vivre tout simplement, sans se poser la moindre question, sans attendre quoique ce soit de l’autre est l’Evidence.

 

L’Esprit n’est pas concerné par les aspirations de l’âme. Vous pouvez aspirer à de grandes choses dans la vie, mais elles n’ont aucun sens si elles restent collées à la Terre, soumises à l’Attraction de la terre. Celui qui rassemble dans l’Un, c’est l’Esprit, tout comme Marie, l’Esprit Saint, ramène ses enfants dans l’Unité. Ce ne peut en aucune manière être la personnalité et ses désirs. Ainsi l’Esprit vous hisse toujours plus haut, tout en vous poussant à vivre petits ici-bas, parce que c’est dans cette petitesse que se trouve la grandeur. Vous pouvez être tout ce que vous voulez dans ce monde, parce que l’âme s’amuse à expérimenter, mais qui que vous soyez, vous serez toujours petits ici. La grandeur se situe dans ce que vous êtes en Vérité et non pas pour la postérité.

 

Dans les mondes libres de 5ème dimension et plus, vous n’avez plus besoin de l’âme. L’âme est un véhicule expérimental seulement. Elle porte l’histoire de toutes vos incarnations. En tant qu’Esprit vous êtes libre. Vous n’êtes concernés par aucune histoire. L’Esprit n’est pas concerné par la matière. Il la sous-tend. Depuis le bas (3ème dimension), vous percevez la trilogie Corps/Ame/Esprit. Il existe donc une sorte de pont qui vous permet de basculer au moment venu dans votre éternité. Mais comme dirait Bidi, qui bascule ? Qui guérit ? La Guérison, c’est le baume qui vient vous caresser au moment du switch, au moment du Retournement de la conscience. Ainsi ce baume vient faciliter le Passage. C’est ici qu’intervient l’archange Raphaël, archange très silencieux et au combien actif et c’est ici que la Mère céleste vous attend. La Guérison corps/âme est simplement votre acceptation de la Lumière, acceptation de la Régente.

 

Dans l’Absolu, il n’existe aucune guérison et aucun pont. Vous êtes le centre du Centre et n’avez jamais bougé. Seule la conscience s’amuse à expérimenter. Ainsi, si vous cessez toute expérience du Soi, vous redevenez instantanément Vivant, le Jnani. Dans le Vivant, il n’existe pas de souffrance. Il n’y a pas de place pour le mental/ego, celui qui dirige. Il n’existe donc en réalité aucune séparation entre la a-conscience et la Création dans la mesure où c’est depuis l’Absolu que naît toute expérience. La Création étant elle-même une expérience.

 

Que vous vous appeliez XYZTWB, cela n’a aucune importance puisque vous avez tout en vous. Il n’existe aucune séparation entre vos origines stellaires que nombreux vivent de plus en plus et le fait que vous soyez Humains sur Terre. Nombreux vivent de manière naturelle leur multidimensionnalité. Leur nom cosmique ayant même été révélé. Vous n’êtes donc plus attaché à un nom, ni même à plusieurs noms puisque ce que vous êtes en Vérité se passe de nom. Ce passage est nécessaire à l’humanité actuelle dans la mesure où elle a été coupée des liens galactiques et cosmiques. Vous avez été en sorte privés de vos corps d’êtreté. Vous avez été coupés du reste de l’univers. C’est le propre de l’âme qui s’est crue abandonnée.

 

Voilà ce que j’avais à vous dire pour aujourd’hui.

 

Je vous bénis et vous rends grâce en ces temps de bousculades et en ces temps de Joie.

 

Mère Béatrice Marie B., votre soeur des étoiles en “incarnation”.

 

Je suis vous et vous êtes moi. Nous sommes Un.

 


09/07/2017