LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

Journal 2016


Les réactions en chaîne

 

31 décembre 2016

 

 

 

Simplement pour rendre grâce à tous vos témoignages concernant les mécanismes de résurrection en cours, avec les modifications de la conscience, les tergiversions entre l’éphémère et l’éternel et puis cette installation dans ce coeur du Coeur, qui fait que ce que nous sommes est inébranlable.

 

Nous sommes nombreux à vivre cette ascension, cette “re-naissance” à notre rythme, en fonction tout simplement de ce que la vie nous demande à voir, etc. J’aime pas vraiment dire “re-naissance” parce qu’en Vérité, on est jamais né. On est tout simplement l’Eternel dans une forme et y a que la forme qui est éphémère. Cet aspect là est simplement ce que nous appelons la Guérison.

 

C’est l’Eternel qui vient consumer l’éphémère. Ce journal de bord témoigne des transformations en cours, mais je ne peux néanmoins tout inscrire sur le blog, parce que vous avez envoyé pour nombreux des courriers par la Poste, d’autres, des échanges via les réseaux sociaux tous les jours. D’autres encore par téléphone, d’autres de visu…Sur Terre, on travaille à plein temps. Chacun de nous faisons au mieux que nous pouvons, n’est-ce pas ? Bientôt, on ne pourra plus communiquer avec cette technologie, donc on en profite encore un peu, du moins le temps qui nous est imparti, avant la stase collective, pour échanger, pour partager.

 

Pour répondre à tous de manière générale, vous ne pouvez pas échapper aux humeurs de la personnalité, vous ne pouvez pas échapper aux pleures, vous ne pouvez pas échapper au déni, ni à la négociation, ni à la colère, ni à la tristesse, ni au rejet tant qu’il y a encore identification au connu, à vos habitudes, à vos trains de vie…vous ne pouvez pas échapper aux malaises physiques qui signent tout simplement l’action de la lumière vibrale, etc.

Vous êtes vous-même les Grands Témoins de ce changement, de cette transition en cours. Donc, quand rien ne va plus, quand vous vous croyez au bord du gouffre, quand y a plus de joie, rentrez quelques instants dans le Silence. Allez dans la nature, c’est la meilleure façon de laisser passer la tempête ou allongez-vous tranquillement au chaud.

 

Y en a plein qui ont des malaises qui se succèdent en ce moment, adolescents comme adultes. Y a des syncopes à répétition, y a des pétages de durites ou y a la douceur de vivre…On voit de tout. Même avec vos proches, c’est rock-en-roll, mais ça on nous avait prévenu depuis longtemps. Pour vous citer un exemple, ma fille cadette est venue me rejoindre pour ces fêtes en Bretagne. On se voit rarement depuis que j’ai quitté ma région natale. Ces fêtes de fin d’année ont pour principe de rassembler tout le monde, quelques soient vos humeurs, quelques soient vos problèmes et même quand y a pas de problème… On laisse place à l’Amour. Bon et bien notre belle jeune fille est tombée “dans les pommes” dans la salle de bain. Elle venait de passer 1/2 heure sous la douche, tranquille. Selon son témoignage, elle a juste vu un espèce de brouillard blanc devant ses yeux, l’envahir petit à petit. Elle sentait plus ses avant bras, puis les jambes ont lâché d’un seul coup, elle s’est retrouvée au sol direct, les yeux ouverts, inconsciente. Elle avait disparue. Cela a duré quelques minutes, puis hop, la voilà repartie dans sa chambre, un peu sonnée, avec une forte envie de dormir. C’est le lendemain qu’elle a paniqué, certainement pas sur le coup. Tout de suite, elle remettait en cause son repas de la veille (très peu consommé), ses histoires avec son père, son stress pour faire les devoirs, notre promenade la journée dans la forêt enchantée…Donc, le mental, il va pédaler. Il a besoin d’un bourreau. Vous pouvez courir chez votre médecin si vous le voulez, y a pas de problème. Il sera toujours là pour vous répondre dans vos attentes physiques et mécaniques. Le médecin, il sait même pas ce qui arrive, surtout l’occidental ! Quand on vous dit que c’est vibratoire et que c’est lié au niveau cosmo-tellurique. C’est la Fiesta dans le ciel, mais ça c’est pas dit aux journaux du 20h00 hein ?

 

Le médecin traditionnel, il sait même pas qu’il viole votre temple avec les vaccins et les médicaments chimiques, il va pas vous dire “Je ne vous prescris rien parce que vous êtes responsables de vos maux”. Il suit aveuglément le troupeau lui. Vous allez avoir de plus en plus de gens qui vont faire des dépressions, ils vont tellement pleurer qu’ils ne sauront même plus pourquoi ils pleurent. A ceux-là, je les invite simplement à se poser en silence et à faire en parallèle une cure d’Isotonique (plasma de Quinton), de la vitamine C (Acérola en comprimés) et du Magnésium marin (en gélules), parce que sinon vos proches, ils vont vous emmener tout droit voir le psychiatre et là vous allez consommer des substances qui vont vous relaxer, mais qui ne pourront jamais vous aider à passer la porte étroite, comme on dit. Alors plutôt que de passer pour un fou ou une folle, il vaut mieux vous prendre en main dès à présent et cesser de jouer les victimes. Vous pouvez prendre tous les médicaments du monde, aucun ne peut faire le travail à votre place. Ce travail là, il vous revient entièrement. Donc, parmi les méthodes douces, ne pas hésiter à faire de la marche dans la nature et quelques exercices respiratoires par les mouvements. Ecoutez de la musique qui vous fait du bien, mangez ce qui vous fait du bien, etc…et surtout, arrêtez de voir des bourreaux et des manipulateurs de partout. C’est vous qui vous manipulez vous-même. Vous allez voir aussi de plus en plus de gens s’ouvrir à la Compassion ou vivre cette joie ineffable, ce Feu dévorant qui ne laisse aucune place aux faux-semblants.

 

Donc, tout ça, c’est du direct, c’est du Live pour chacun.

 

Voilà ce que je peux vous dire pour aujourd’hui.

 

Quand Marie appelle ses enfants, c’est pour les voir Debouts. Cela signifie que votre présence aimante et bienveillante est indispensable. Votre aide est inestimable parce que nombreux auront besoin d’être rassurés. Ils ont besoin d’exemples vaillants autour d’eux et cela, partout dans le monde. Donc, ne baissez pas les bras. L’Amour , comme je le dis est Joie. Il est Simplicité. Cette joie, elle ne dépend de personne. C’est à cela que l’humanité se réveille.

 

Bien à vous tous. Portez-vous bien.

 

BMB

 


09/07/2017


L'amour des sons et les sons de l'amour

 

Décembre 2016

 

 

 

Il n’y a rien de plus beau que de chanter dans une église ou en pleine nature. Le chant vibral, c’est le cri du coeur. C’est l’inconnu qui prend chair. C’est le Verbe qui s’exprime à travers la voix. La voix est en vérité notre plus bel instrument. Nous sommes donc tous des musiciens.

 

Dans cette société occidentale, la majorité des gens ne connaissent pas le chant vibral. Pour eux, cette notion relève d’une secte ou d’une religion. L’inconnu a toujours effrayé les consciences enfermées. Le coeur, il est Silence. Ce silence est sons et vibrations. Donc, ça n’a rien à voir avec l’expression des corps inférieurs de la conscience qui va manifester des sons à travers un langage connu qui peut facilement vous faire redescendre au plan émotionnel, aux sentiments, aux attachements ou à la séduction.

 

Lorsque vous chantez un chant vibral dans une église, et bien les gens vont naturellement s’approcher, parce que le Coeur appelle le coeur. Il y a Reconnaissance immédiate et bonheur. Ils en redemandent encore. Maintenant, je rejoins les dires du Commandeur des Anciens lorsque nous abordons les différentes technologies qui proposent des sons dans cette 3ème dimension. Il existe des sons qui enferment ou qui maintiennent la conscience dans des vibrations basses. Certaines musiques modernes inspirent les consciences à se stabiliser dans les délires des drogues et l’alcool. Donc, là y a pas photo comme on dit. Y a une impulsion de départ, un code, un programme qui manifeste cela. Y a carrément addiction même pour certains. Cela devient un jeu de séduction et puis après, on ne sort plus du jeu.

 

Les sons, c’est sacré. Donc, il est certain que plus on se rapproche des sons naturels, mieux on se porte. Les instruments acoustiques existent pour cela. Maintenant, un être libre peut travailler avec un synthétiseur sans pour autant que cela affecte sa conscience. C’est ce qu’il en fait qui est important. C’est comme celui qui fume ou qui boit et qui reste présent à lui-même. Cela ne va rien changer à ce qu’il est en Vérité.

 

Il y a une chose aussi que je souhaiterais aborder dans ce post et qui sont et resteront toujours d’actualité. Ce sont les sons qu’émanent les différents langages que nous retrouvons ici sur Terre. Tout ce qui sort de notre bouche est par nature sacré. Un “je t’aime” est par nature sacré. Dans toutes les langues, la vibration reste la même. Donc, il est certain que lorsque vous avez à faire à un frère ou une soeur qui vient vous insulter, surtout si celui-ci ou celle-ci se prend pour un être divin, et bien là aussi y a pas photo. Y a totale falsification. Il y a pétages de durites.

 

J’ai vu des frères et des soeurs rencontrés en stage vivre l’extase totale en groupe, la simplicité de l’Unité, la Joie et peu de temps après, vous traiter de tous les noms en privé et sur les réseaux sociaux, blindés de rancoeurs. Certains n’ont pas encore pris conscience qu’ils s’attaquaient eux-même en vérité. Nous avons été nombreux à encaisser cela. Donc, cette attitude là n’est pas tolérable. Y a un refus d’incarnation. Y a justement le déni du Divin en soi et par ce fait, il ne peut pas y avoir reconnaissance du divin en l’autre. Y a le déni de l’Un. L’individu, là, il rentre en totale contradiction avec son Etre profond. Il prend ses frères et ses soeurs terrestres éveillés (ou pas) pour des démons, en se cachant derrière des canalisations la majorité du temps. Il ou elle projette en vérité leurs propres illusions, leurs propres peurs sur les autres. Donc cette attitude désaxée est pardonnée aux yeux de la Source, bien entendue, parce que son amour est tellement grand que cela ne peut en être autrement, même Ici, j’ai toujours dit que nous étions Responsables. On va pas passer notre vie à faire le ménage, même si notre temps en incarnation nous est désormais compté. Y a des occupations qui sont beaucoup plus prenantes, je dirais, comme se relier aux êtres de la nature, par exemple.

 

Donc la véritable spiritualité, c’est lorsqu’il n’y a plus de distance entre l’autre et vous. C’est l’Amour. C’est simple. Combien de fois je me suis entendue dans les messages de Marie, de Orionis, de certaines étoiles, des Archanges…C’est d’une telle évidence. Il n’y a jamais eu aucun doute à ce que je suis en Vérité. Y a pas de distance, si bien que nous sommes l’autre et l’autre est nous. On ne peut pas s’approprier qui que ce soit, on ne peut que le vivre. La Reconnaissance, elle est instantanée.

 

Vous pouvez dire que vous êtes OMA, que vous êtes Marie, que vous êtes votre frère ou votre soeur, cela est l’évidence pour celui qui vit l’Unité. Nous sommes tous des doubles de tout le monde dans les Mondes libres. Mais vous ne pouvez pas vous figer non plus à être ceci ou cela, parce que ce n’est pas vrai. Vous avez votre propre conscience. Elle est unique, même si dans le Tout nous sommes Un.

 

La vibration d’OMA, ce n’est pas celle de Marie, par exemple. Ils sont Un dans l’Esprit. Il y a Unité. Et pour confirmer ce que disait OMA, du moins celui qui était connu pour être OMA, parce qu’il ne peut pas se limiter à OMA en Vérité, hein – il est vrai que même si on vous donne votre nom d’Esprit, en aucune manière vous ne pouvez savoir qui vous êtes, ça c’est impossible, parce que ce que vous êtes, vous le vivez à chaque seconde. C’est votre éternité. Donc, vous ne pouvez pas vous voir. Vous pouvez jouer autant que vous voulez avec des mots, avec des sonorités qui vous parlent, à émettre une vibration particulière qui est la vôtre, à faire de la poésie, aussi bien en chant qu’en écriture ou en peinture, mais vous ne pouvez pas savoir qui vous êtes, vous ne pouvez que le vivre. Donc, même cette notion d’étoiles, elle est juste une parcelle de ce que nous sommes. Il peut y avoir identification à l’une d’entre-elles, mais cela ne peut pas durer dans le temps. C’est cela qu’il faut voir en Vérité.

 

Cette responsabilité, c’est notre attitude et notre dévotion, je dirais, de chaque seconde. C’est pas pour rien que Marie nous appellent “ses étoiles en incarnation”. Etre, tout simplement. Moi, j’aime écrire et j’aime chanter, donc la Conscience vient témoigner. Il y a Manifestations (sinon je ne serais pas là). Ces témoignages peuvent venir éclairer des frères ou des soeurs, certes, mais c’est tout. A l’origine, y a pas de but. Y a juste la Reconnaissance de la filiation divine et galactique. Donc, on est pas là pour briller au sens de la glorification. Nous révélons simplement notre présence. Nous osons être.

 

Naturellement, quand on donne, on attend pas de retours, on s’en fou, on donne. C’est comme quand vous chantez avec le coeur, c’est pareil. Ce que vous vivez est authentique pour chacun de vous. Rien ni personne ne peut venir vous l’enlever ou même s’opposer à ce qui se passe en vous. Donc, cette reconnaissance divine, c’est du vécu en long, en large et en travers. La connexion et reliance à l’étoile bleue (Sirius A), ça fait longtemps aussi, pour nombre d’entre-nous. Les Siriaques sont des êtres doux par nature. Ils ne comprennent pas vraiment le rejet.

 

Dans les mondes carbonés, les maîtres généticiens considèrent que toute défaillance dans l’ADN, dans le sens où il existe des circuits débranchés, conduit à des attitudes névrosées. A chaque fois que vous déraillez, vous insultez, vous faites du mal à autrui. Alors ça veut dire quoi ? Que vous êtes tout simplement tournés vers votre petite personne. Vous êtes branchés sur les plans inférieures de la conscience. Cela n’a rien de divin, même si vous êtes un être qui canalise les hauts plans de la Lumière.

 

Donc, y a parfois un décalage immense entre ce qui est dit et ce qui est manifesté. Quand le Féminin sacré n’est pas intégré, l’individu a tendance à rompre toute communication avec tous ceux qui l’approchent, à les ignorer complètement du jour au lendemain ou selon certains cas à devenir agressif. Il va rejeter en bloc la relation, sous prétexte qu’ils/elles portent des démons…C’est pas comme ça que vous allez dissoudre les lignes de prédations. Bien au contraire, vous les renforcez et en plus vous prouvez à vos frères et soeurs, par votre attitude, votre incapacité à transmettre cette bienveillance qui fait partie de l’être divin.

 

Vous renforcez par la même occasion votre propre manque d’amour et l’ego spirituel. Avec Bidi, y aurait eu encore des distributions de baffes, mais aujourd’hui, c’est terminé. Y a plus besoin de ça. Cette Rectitude, elle est de plus en plus facile pour tout le monde et elle va venir vous montrer toutes les erreurs de faites en incarnation, parce que justement, vous quittez ce plan. C’est un peu comme celui qui voit défiler toute sa vie, quelques jours avant de quitter son corps (la mort physique). C’est cela la Rédemption. Christ nous veut lavés ici, blanchis dans le sang de l’agneau.

 

Le Féminin sacré, il va adoucir la relation, il va la pacifier malgré les tensions apparentes, pendant que Micael, lui, rompe les liens. C’est Micael qui rompe les liens, c’est pas votre petite personne. D’ailleurs, il l’a répété lors de sa dernière intervention. Micael vous pousse à la Rectitude. La personne, elle, c’est la reine des ruptures, c’est celle qui se coupe des relations simples justement, c’est celle qui sélectionne, c’est celle qui blesse. Donc celui qui se bat, celui qui refuse, celui qui se prend pour le sauveur, celui qui séduit, il rentre systématiquement dans la dualité. Aujourd’hui, tout est vu, même les ombres, des espèces de serpentins qui se sauvent en un éclair, pendant que vous êtes occupés à faire quelque chose. Nombreux témoignent à présent de cela. Y a rien à condamner. Y a jamais rien eu à condamner. Y a que celui ou celle qui souffre qui condamne. Bien sûr que personne ne peut plus vous mentir, tout est vu et tant mieux. Cela permet de mettre les choses au clair, déjà dans votre entourage proche et puis tout autour de vous.

 

L’Unité, c’est votre manifestation première, donc le reste suit. C’est de plus en plus instantané dans vos vies. Et si ces “diablotins”, comme dit le Commandeur persistent en vous et qu’ils foutent la pagaille dans votre entourage proche et bien vous allez avoir l’intelligence de vous éloigner de ceux que vous aimez afin d’éviter de leur faire davantage de mal. Y en a qui ont besoin de s’isoler pour faire le point en eux. Ils ont besoin de se retrouver, de se relier pleinement à la Vérité de qui ils sont. Je rends grâce à ces frères et ces soeurs qui ont entendu l’Appel de la Mère céleste. Quand vous êtes “clean” avec vous-même (que vous tenez votre Maison propre), vous ne pouvez pas rencontrer d’Archontes ou de démons sur votre route. C’est pas possible. Ils ne peuvent pas être sur votre fréquence, ils brûleraient. L’Amour, il est devant. Il est partout en fait.

 

Donc, y a pleins de choses que nous vivons tous intensément. C’est comme pour les vibrations. Vous pouvez vivre nombreuses vibrations maîtres (Marie, les étoiles, les archanges, Christ…) et les restituer, parce que tout est en nous et tout est autour de nous également. Y a pas de différences. En tant que catalyseurs dans une forme, nous restituons, nous redistribuons sans cesse en vérité. On peut rien garder pour nous. C’est pas possible. Et si vous ne vivez rien et bien cela ne change rien à la Vérité de qui vous êtes également. Donc, vous ne pouvez pas vibrer Marie ou vibrer Christ ou l’avatar, peu importe les noms que vous donnez et en même temps rejeter vos frères et vos soeurs. Ce n’est pas possible. Vous pouvez pousser un grand coup de gueule pour vous faire entendre, pour mettre en branle la petite personne, comme le faisait Bidi, car telle est l’Action du Verbe, mais jamais un être de lumière ou un “pilier” de lumière ne peut insulter ou ignorer l’autre. Il va utiliser des stratégies qui lui sont propres pour faire taire la personne, parce que la seule vérité qui existe est la Lumière. C’est la Joie et la Paix éternelle.

 

Donc la Joie, elle est d’abord sans mots. Elle ne dépend de rien. Elle peut ensuite rentrer dans la forme et dans les sons. Donc, soyez attentifs à vos manifestations. Si vous faites la gueule à quelqu’un, c’est pas la Joie ça. Si quelqu’un vient vous saluer gracieusement et que vous l’ignorez, sous prétexte que vous voyez un archonte sur votre frère ou votre soeur, c’est pas vraiment la Joie non plus, hein ? C’est carrément l’inverse de l’amour. Vous n’êtes pas dans l’Accueil. Vous êtes dans la fuite.

 

Si vous partagez votre vie avec un être que vous prétendez aimer et que vous l’insultez en face comme dans le dos et bien c’est pas vraiment l’amour non plus. Y a des peurs et des blessures qui ne sont pas guéries et qui sont projetées sur le/la partenaire. Y en a pleins qui se sont crus libres en quittant leur foyer pour une autre personne, prétextant qu’ils avaient retrouvé leur double. Rien que la démarche prouvait justement qu’ils faisaient fausse route. Où est l’amour dans votre attitude ? Où êtes-vous ? Que faites-vous de tous ceux que vous laissez en plan, comme ça du jour au lendemain ? Où est le coeur dans tout cela ? Donc les attitudes désaxées, elles sont vues. Si vous dites “je t’aime” à quelqu’un et que celui-ci vous envoie bouler…et bien c’est qu’il n’a pas vraiment entendu l’Appel. Donc ça, des exemples rencontrés en incarnation, y ‘en a beaucoup.

 

L’autre, c’est Vous. L’Amour ne peut que vous restituer à ce que vous êtes en Vérité. Il ne peut pas venir vous bafouer, il ne peut pas venir vous salir et encore moins vous spolier, ça c’est le propre de la personne. L’Amour n’est pas là pour vous agresser non plus. Il est Vérité. Et s’il y a sensation d’agression dans votre vie, c’est que vous avez agressé, tout simplement. Il y a un juste retour. Et cette Vérité, elle vous court après, pour vous pousser à lâcher toutes les barrières psychiques que vous avez construites depuis votre descente dans ce corps. Donc, ce que nous appelons “ombre”, va être horrifiée par ce qu’elle voit, par ce qu’elle entend, parce que la Lumière authentique ne lui laisse aucun répit. Elle te dit “Je suis toi et tu es moi”. L’archonte, lui, il va nier en bloc. Il ne va jamais se reconnaître en vous. Il fuit. Les parties ombragées qu’ils restent en vous alimentent la personne, alimentent l’éphémère. Mais vous allez voir au final que l’Amour, il a toujours été là et que c’était vous et vous seul qui vous tourniez un film.

 

Les libérés vivants, quand ils se rencontrent, y a rien. Y a pas de jeux. La Communion est quasi permanente. Tout est simple, fluide et léger. Y a aucune prise de tête, comme on dit. Et s’il y a des choses qui doivent être mises à nues, elles le seront automatiquement à travers des émotions qui surgiront mais qui seront très brèves. Elle ne feront que passer. Et surtout, ce qui est vraiment tangible, c’est qu’il n’y a plus d’attraction au sens personnel. Y a plus ce corps de désir. Y a même plus d’extase. Y a la légèreté et la simplicité de la relation. Y a une espèce de douceur omniprésente.

 

Il peut arriver que par moment, vous puissiez très bien ressentir de la compassion pour des frères et des soeurs qui ne se reconnaissent pas en l’Un, mais cela restera très bref, parce que la Morsure de l’amour prend de plus en plus toute la place en vous. Votre corps, il brûle à petit feu. C’est comme toutes les technologies que nous employons dans notre quotidien pour la communication. Pour rejoindre ce que le Commandeur confirme, c’est vrai que plus ça va, moins vous avez envie de les utiliser. Elles vous répugnent de plus en plus. La télépathie, ça fonctionne bien et c’est bien plus puissant. Combien de fois un frère ou une soeur vous appelle au moment où vous pensez à lui/elle ? C’est devenu normal (enfin) chez nombreux à présent. Donc, l’élan du coeur, il est juste, il est instantané et il se passe de technologie luciférienne, même si dans l’absolu, y a rien à exclure.

 

Voilà ce que j’avais à vous dire pour aujourd’hui.

 

Dans le Feu de mon coeur, je vous salue et vous bénis.

 

BMB

 


09/07/2017


Un dragon

 

Décembre 2016

 

 

 

La Grâce a fait que je me suis installée au coeur d’un ancien territoire druidique pour terminer mon incarnation. Elle m’a livré un appartement à 50 mètres d’un calvaire en granit rose et à proximité de la forêt des Traouiero.

 

Généralement, vous ignorez tout du plan de la Grâce. Vous suivez seulement les lignes de moindres résistances, advienne que pourra…Donc, vous ne savez pas où elle vous conduit cette fluidité. J’ai reçu les informations de ce territoire au fur et à mesure.

 

Un libéré-vivant qui se pose à côté d’un vortex, cela ne peut que renforcer la nouvelle grille mis en place par les Elfes. Donc Ici, on a tous besoin des uns et des autres. Y a une coopération de groupe depuis différentes dimensions. Ce réseau se juxtapose aux anciennes lignes de Leys.

 

En Bretagne, elles sont l’attraction touristique. Les gens sont attirés par ces réseaux sans en connaître forcément la signification profonde. Donc, question vibration, ça dépote. Donc la Grâce, elle fait bien les choses. Je me sens si bien ici que c’est comme si j’étais chez moi.

 

Bien sûr habiter juste à côté d’un calvaire (vortex positif) nous fait assister à des scènes qui ne sont pas non plus hasardeuses, comme les syncopes à répétition d’un voisin ou bien encore des frictions fracassantes qui se résolvent rapidement. C’est le calvaire pour celui qui est identifié à la personne, c’est sûr. Y a pas de cachotterie de possible. Tout est vu, tout est révélé. Tout se réaligne rapidement. La vibration ici est douce, mais néanmoins suffisamment puissante pour faire le “ménage” en chacun comme on dit. Au final, il ne reste que des gagnants.

 

Donc, jusqu’à présent, j’avais des visites, mais je ne voyais pas forcément à qui j’avais à faire. La patience finit toujours par triompher. C’est en jouant de la musique ce matin dans la forêt que la rencontre à eu lieu. Je me sentais transportée, en extase totale dans le bercement du koshi Eau, assise à côté d’un petit cours d’eau, rendant grâce aux élémentaux et à toutes ces entités qui nous aident depuis des temps immémoriaux…, jusqu’au moment où mon regard se dirigea, spontanément, tout droit au milieu d’un feuillage et là, devant mes yeux se tenait un énorme dragon.

 

C’était comme une image fixe. Cela ne bougeait pas. Je pouvais ainsi distinguer tous les traits de sa tête et de sa partie avant. Il n’avait pas les yeux dorés, comme certains témoignent mais ils étaient plutôt sombres. Il me fixait tranquillement. Ses traits étaient magnifiques. Il avait la couleur du feuillage, vert, marron. J’ai vu ses grands yeux, son museau, ses grandes narines, ses cornes et des espèces de fils clairs (ou antennes) qui partent depuis les narines et qui remontent à l’arrière, se dressant par 3 autour de chaque cornes. J’ai entre-perçu un de ses côtés avec l’avant de l’aile…, il était très imposant et majestueux. Le reste se dissimulait à travers le feuillage, tel une sorte de camouflage subtile.

 

Je sentais une paix inaltérable de sa part. Il était là, serein, tel un gardien des lieux. J’étais en joie. Nullement impressionnée mais en joie. Il m’a expliqué que c’était lui qui m’accompagnait depuis un petit moment et qu’il serait toujours là en cas de problème. Il m’a dit que l’on se reverrait. “On se connait” rajouta-t-il. J’ai l’impression en effet que cette présence physique ne m’était pas inconnue.

 

Déjà BMB2 avait capté sa présence une fois à un autre endroit et il avait dit “Nous honorons ta présence”. BMB2 avait capté que j’étais à l’origine une Ancienne, une de leurs génitrices. Je ne peux rien confirmer de ce détail parce que je n’ai pas la mémoire de cela. Mais je ne mets pas en doute non plus ce qui m’a été dévoilé. J’accueille simplement l’information sans jugement.

 

En le découvrant pour la première fois aujourd’hui, j’ai trouvé cela normal. C’est pas un paradoxe mais j’avais la nette impression de retrouver une présence, non pas quelque chose qui est inscrit dans un temps linéaire mais plutôt une présence qui a toujours été à nos côtés. Donc je ne pouvais pas être impressionnée. La vibration est stabilisée au coeur. Y a juste eu l’effet de surprise. Un beau cadeau, voilà.

 

Si mon ressenti est juste sur ce qu’il m’a délivré, cela veut dire que ça fait des millions d’années que je coopère avec cette lignée et que la Prophétie s’accomplit. Elle ne date pas d’aujourd’hui cette prophétie. Même les Anciens ne racontent pas tout. C’est pas leur job. Ils se contentent de libérer l’humanité avec leur propre stratégie. Nous au sol, c’est du temps plein aussi. Marie, la Mère céleste et également sur un autre plan dimensionnel la Planificatrice en Chef a hérité de cette planète, il y a très longtemps. Elle en est la véritable gardienne. Elle est la Reine du Ciel et de la Terre. Reine de la Matière. Nous, on l’a toujours accompagnée.

 

On a fait partie de ses premières lignées. Donc on sait parfaitement ce qui s’est passé ici et aussi dans ce système solaire. Tout ce que je peux dire est qu’il est grand temps que cela se termine car y ‘a rien de plus chiant que de marcher au milieu des morts.

 

J’ai essayé d’aller recueillir des informations sur le spécimen que j’ai rencontré sur le Net, mais impossible de trouver le même museau qui s’est présenté ce jour. La plupart de ce qui est montré sur la trame nous montre des dragons violents et menaçants alors qu’ils ne sont pas comme cela. Il existe effectivement des événements par le passé qui retracent certains événements dramatiques entre le dragon et l’Homme et qui sont restés gravés dans la mémoire collective.

 

Les humains ont tous tendance à focaliser leur conscience sur des événements tragiques au lieu de concentrer leurs pensées sur la beauté et la joie. C’est stupide mais c’est comme ça. Ici on assiste à plusieurs extrêmes. Y a ceux qui t’appellent juste quand ils ont besoin de toi. Ils ont le nez toute la journée dans les plannings ou devant leurs écrans. Y a ceux qui se réveillent à la façon bisounours. Ils sont persuadés qu’ils vont ascensionner avec leurs désirs et y a encore ceux qui fuient une part d’eux-même. Ceux-là ils ont tout compris aux mécanismes du retournement de la conscience, mais ils ne le vivent pas complètement. Ils ont oublié de vivre la simplicité de l’amour, celle qui coule à chaque seconde. Vous pouvez revenir dans l’observateur, y a pas de problème mais ça sert à rien de rester sur ce plan. Vous ratez l’essentiel. C’est pas la Vérité. La Vérité, c’est les surprises de chaque jour…

 

Ah, j’oubliais de vous dire que j’ai enfin aperçu l’oiseau qui émet le même son que j’entends chaque jour à mon oreille gauche. Ben oui, c’est comme ça. C’est un rouge-gorge. Y en a plein dans le coin. Quand je vous dis que OMA, il ne me lâche pas…C’est aussi le symbole du Christ. C’est vraiment un son spéciale. Voilà, je m’arrête là pour ce soir. N’hésitez pas à venir vous aussi pousser la petite chansonnette avant le grille-planète.

 

Toujours dans la joie du partage,

 

Mon coeur vous bénit.

 

BMB

 


09/07/2017


La morsure de l'amour

 

Décembre 2016

 

 

 

Alors je confirme que l’amour, il mord. Oui. C’est une morsure qui vous prend et qui ne vous lâche plus. Vous pouvez vivre les plus belles rencontres sur Terre avec des frères et des soeurs, quant bien même, leur fréquence sera altérée par des croyances et des habitudes, tandis que la Rencontre avec des êtres de la nature, que vous ne voyez pas forcément mais dont la Présence radiante est telle que celle-ci vous foudroie sur place. Cela dépose en vos structures une marque indélébile. Là, y a pas le mental qui vient altérer la Relation.

 

Les échanges avec le Commandeur des Anciens, les Etoiles de Marie, les Archanges…tous vous laissent une marque, un empreinte. Même vos rencontres avec certains frères et soeurs sur Terre laissent des empreintes, même si chacun vit sa libération. La Communion (de coeur à coeur), elle est là et elle ne laisse aucun doute.

 

Cela fait de nombreuses années que je navigue de plan dimensionnel en plan dimensionnel. Ce n’est pas une question de volonté. Je me laisse porter par la vie. Je vis simplement ma vie Ici en tant que Témoin de l’infinie Présence. J’ai vécu ma première fusion avec Christ, c’était en 2001. Je me suis retrouvée dans ses bras, irradiant de lumière. J’ai pu apercevoir des larmes de joie couler sur ses joues. Il était d’une grande beauté et avait de grands yeux clairs. C’était d’une grande puissance et d’une grande douceur. C’est gravé dans tout mon être. Je l’ai ressenti comme un appel. Un appel urgent à revêtir ma robe.

 

Y a pas forcément une rencontre anthropomorphique avec les êtres de Lumière. La Source, par exemple, c’est la disparition dans la Lumière Blanche. Et ça aussi, toutes vos cellules s’en souviennent, surtout lorsque le processus se répète. Vous savez que vous n’êtes pas limités à la forme.

J’ai vécu cette sensation de première “morsure” avec un frère galactique vénusien, il y a quelques années également. C’était à bord d’un vaisseau, lors d’un voyage nocturne. Nos regards se sont croisés et là…bim. J’étais comme figée, presque paralysée tellement le ressenti était hors norme. Je n’ai pas pu rester longtemps à son contact. Cela devenait comme une brûlure. Autant face à l’Archange Raphaël, d’une grande beauté, ce fût des salutations solennelles en toute simplicité. Une Reconnaissance. D’autres archanges étant apparus instantanément derrière lui. Tous avaient une forme humaine et une combinaison de couleur différente. J’ai pu tous les voir et les saluer fraternellement de la tête.

 

Je vis une joie et un étonnement intense chez certains d’entre eux, c’est gravé en moi. C’était un transport en Mer-Ka-Ba, en 5ème dimension semble t-il, puisque c’est la limite dimensionnelle où on peut les rencontrer avec une forme humaine (de très beaux jeunes hommes et de très belles jeunes femmes aussi). Au-delà, ils n’ont rien à voir avec un visage, c’est une radiance spécifique pour chacun que nous ressentons d’ailleurs en nous et autour de nous suivant ceux que nous appelons. Donc, en fonction des rencontres, les ressentis sont complètement différents.

Avec certains, vous vous sentez comme irradié d’amour. C’était d’une telle intensité que lorsque vous revenez dans votre corps et dans votre entourage, tout paraît bien fade à côté. La douceur que vous avez les uns pour les autres n’a rien à voir avec cette morsure dont nous parlons en tant que témoins. J’étais mariée à l’époque et lorsque j’ai dit ouvertement à mon époux que j’étais comblée par sa Présence et que cela me suffisait et bien il n’a pas compris.

 

A cette époque déjà, au moment où j’écrivais le manuscrit de la Guérison de l’Humanité, une Grande histoire d’Amour, j’avais de moins en moins de désirs. Même faire l’amour à mon époux de l’époque devenait presque une contrainte, une obligation maritale. Je fusionnais à maintes reprises avec le Soleil. Il m’appelait. C’était à l’époque, morsure sur morsure, totalement irradiée de lumière. Je me contentais tellement de la présence de chacun dans mon entourage que tous ont fini par se demander si je n’avais pas un amant. J’étais dans une béatitude quotidienne.

 

Un jour je déclarais spontanément que j’aimais autant l’humanité que celui qui partageait ma vie et là, ça a été insupportable pour le mari. De jour en jour, je me détournais de toutes ses envies, de la majorité de ses plaisirs. Nous nous éloignions l’un de l’autre progressivement. Je voyais le navire partir au loin, tout en restant impuissante. Je me contentais de vivre paisiblement dans notre propriété sobre au milieu de la nature et d’occuper mon emploi de nounou à cette époque. J’adorais partir en promenade avec les enfants et chanter avec eux sur le chemin. Je les initiais au jardinage et au soin des fleurs. Nous avions l’habitude d’accueillir souvent la belle-famille et les amis. C’était un endroit de ressourcement pour tous. Une vie normale et bien remplie quand-même. Mais avec eux, il était inutile d’aborder d’autres sujets de conversation qui dépassaient l’ordinaire. Cela créaient des refus d’entendre. Le merveilleux et le naturel que je vivais, je devais le garder pour moi au risque d’être prise pour une dingue. Cette léthargie collective avait le don de me mettre en colère. Résultat, mes cellules se contractaient. Je devais faire semblant de jouer le rôle de la jolie belle-fille qui se contente d’avoir une vie comme les autres. Impossible lorsque Christ vous appelle !

 

Les 5 dernières années avant le divorce ont été très pénibles, parce que je voyais les jeux de l’ombre. C’était terrible. L’Amour prenait toute la place et je refusais de continuer à endurer les colères et pétages de plombs de mon époux, devant les enfants qui étaient jeunes à l’époque. Tous les soirs en rentrant de son travail, nous avions droit à une scène à table alors que la journée était douce et légère. Je pouvais communiquer naturellement avec tout le vivant tranquillement mais avec mon époux, les frictions étaient inévitables. Je priais le ciel pour que cela se calme. Des anges passaient par des enfants et des adultes pour me communiquer des messages afin de me réconforter et de me donner la force nécessaire pour traverser cette tempête. Mais le feu dans mon coeur a toujours été là. L’écriture pour le manuscrit était plus fort que tout. J’étais habitée d’une foi inébranlable. Marie prenait toute la place dans ma vie. La personnalité va vous accuser de ceci ou de cela. Elle va se sentir agressée pour un rien. Comme elle ne connaît pas la Lumière, elle va vous accuser de foutre en l’air sa vie.

 

C’est comme quand on veut vous mettre en prison et que vous êtes innocent. Cela fait le même effet. Donc, y a fallu dépasser tout cela. Ces expériences vous montrent à quel point y en a qui sont enfermés dans la matière et qui ne veulent pas en sortir. Les relations dans les couples sont loin d’être unitaires pour la majorité. Les âmes soeurs ne se quittent pas forcément en bons termes parce que même si l’un est libre, l’autre ne peut appréhender une seule seconde l’état vibratoire du partenaire. Il ne le vit pas. Donc quoi que vous fassiez, vous aurez systématiquement en face la frustration de l’autre. C’est comme ça. Vous avez juste à lui envoyer la Paix, de tout votre coeur.

 

Ensuite, vous faites la rencontre d’êtres qui commencent tout juste à vivre des choses qui ne sont pas banales au sein de cette société. Des fusions de coeur à coeur, du channeling, des rôles vibratoires, des reconnaissances vibrales, etc. Mais bon, là aussi, y a de tout. Le principal est de ne pas vous fermer face à cela mais de ne pas tout accepter non plus. Chacun vit ses propres expériences. Tout le monde est à sa juste place.

 

Ma dernière rencontre intense remonte à quelques jours. J’ai été mise face à la Présence de celui qui a été Ki Jai Babaji. Il est souvent intervenu ces 5 dernières années. BMB2 et moi-même étions en train de déjeuner quand soudain, une grande Présence à gauche fit irruption. Instantanément je sentais Babaji, je sentais la Source et là mon coeur a vécu une sorte d’expansion soudaine, un Feu irradiant, prenant toute la cage thoracique, les épaules, le cou, la tête et au-dessus de la tête. Ce fût tellement intense, telle l’explosion d’une étoile que des larmes de joie coulèrent. J’ai dû sortir de table pour me précipiter sur le canapé pour intégrer, voir digérer ce qui m’arrivait. J’étais sans voix, complètement irradiée.

 

Bien sûr BMB2 ne comprenait pas ce qui m’arrivait sur le coup, parce que mon comportement changea brusquement. Puis il prit conscience que quelque chose de très fort, de très puissant venait de se passer. Il ne pouvait plus me toucher. Dans les jours qui suivaient, on ne pouvait même plus faire l’amour. A chaque fois qu’il tentait de m’approcher pour me caresser, la présence de l’Archange Micael bondissait à sa gauche, c’était d’une telle puissance que BMB2 reconnaissait qu’il ne pouvait pas me toucher. Il était tel un gardien qui me poussait dans ma Rectitude et dans ma fermeté.

 

Moi-même était complètement dégoûtée lorsque sa personne me demandait de fusionner, parce que ses cocons me montraient clairement une possession dans les chakras inférieurs. J’avais vu ce que je refusais de voir jusqu’à présent. Ce n’était tout simplement plus compatible avec la Présence radiante. Donc on a mis un terme à cette relation, pour laisser place à la Communion. Et là, vous vous rendez compte que vous ne pouvez plus aimer un être plus qu’un autre, cela est impossible. Vous avez des affinités vibratoires en commun, certes mais y a vraiment plus de désirs.

Y a juste l’amour au sens le plus pur. Quelle libération ! Quelle joie ! Je dis pas qu’il faut plus faire l’amour, parce que je ne me suis jamais privée de cela mais c’est tellement puissant que y a pas de mots pour définir l’Amour. Y a plus de dépendances, y a plus d’affect, y a même plus de sentiments. Alors bien sûr, plus vous vous approchez de cette radiation (parce que cela en est une), plus la relation intime avec votre partenaire prend de l’intensité. La dernière fois que cela s’est produit, j’ai bien cru que mon corps allait s’enflammer. C’est pour cela que je disais dans un précédent post qu’il est fort probable de rentrer en combustion spontanée en couple lorsque votre partenaire et vous-même avaient franchi les limites de l’incarnation en manifestant KIRISTI.

 

Y a pas besoin de postures, y a pas besoin de rituels….y a aucune place pour une quelconque pensée. Tout se fait naturellement, dans un feu dévorant. C’est la danse de deux flammes réunies pour ne faire qu’Une. Donc si l’un des deux a encore des pensées durant l’acte, cela ne peut pas permettre l’allumage simultané.

 

Donc cet amour inconditionnel, c’est notre résurrection Ici sur ce plan. Pour répondre à certains, c’est bien joli de le voir chez nos amis les bêtes mais il nous est vraiment demandé de le vivre dans toutes nos cellules. J’en ai vu plein dans cette incarnation qui étaient tellement déçus des relations humaines qu’ils choisissaient systématiquement pour compagnon fidèle, un chien. Ben oui, tout ça, on le voit dans les cocons…Vous ne pouvez pas vous mentir à vous-même.

 

Les animaux sont justement là pour nous pousser à vivre cette Infinie Présence. De tout mon vivant, j’ai jamais voulu avoir de chien. J’ai jamais rien voulu d’ailleurs. Tenir un chien en laisse, ça n’existe que dans les mondes tordus ça. Je ne dis pas que c’est bien ou pas, je dis simplement “regardez” ce qu’il se passe…J’adore les animaux et je vis avec des chats depuis toujours. Cadeaux de la Grâce. Disons qu’ils viennent à moi avec facilité…C’est comme ça. Y a rien de plus libre qu’un chat. Vous avez déjà fusionné avec un chat ?

 

Ce sont des Christ miniatures. Un matin, je me suis réveillée avec une présence à ma gauche sur mon oreiller d’une telle intensité, d’un tel amour que toutes mes cellules se sont retrouvées en transe, dans une intase infinie. J’étais inondée de lumière blanche scintillante, c’était limite insupportable tellement c’était puissant…Il ne m’est pas vraiment possible de décrire ce ressenti tellement il est puissant et dévorant. Mon chat Comète me regardait tendrement, tel un individu. Il avait vu que je le voyais. Il m’avait mordu d’amour. Alors je lui ai rendu grâce pour ce merveilleux cadeau, cette merveilleuse présence à mes côtés. Nous échangeons par télépathie et lorsque je ne capte pas son message, il vient me voir et me donne un léger coup de patte sur le visage.

 

Plus tard, c’est BMB2 qui fit une rencontre identique, un matin, avec une de nos chattes très jeune. Il n’avait jamais vu le chat sous cet angle et à été fort impressionné de l’amour, de cette absolue Présence qu’ils émanent naturellement. Les chats se posent systématiquement sur vous pour palier à des déséquilibres vibratoires que vous ne voyaient pas forcément, mais eux, si. Ce sont des gardiens, gardiens de l’absolue Présence, un peu comme les cétacés sont les gardiens de l’Amour mais ceux-là vivent dans l’eau. BMB2 s’extasiait tout le temps devant l’instinct joueur des chiens. Ils sont toujours présents et il ne pouvait pas s’empêcher de les comparer aux chats qu’il trouvait trop personnels, trop introspectifs à son goût, mais là je dois dire qu’il est tombé sur le cul, comme on dit. La vie vous montre tout simplement que l’Esprit se fout de vos comparaisons. Il est éternel. Il est Puissance. Il est Radiance. Il n’a rien à voir avec les choix de l’âme et les goûts personnels.

 

Donc l’Amour, il nous court après sur Terre. Il nous veut entiers. Il mord et sa morsure est un Feu qui vous allume de l’intérieur et qui vous nourrit, tout en ayant toutefois une sensation de douleur insupportable, parce que cette morsure elle prend toute la partie supérieure de votre être. J’ai l’impression d’être complètement irradiée, tellement l’allumage de l’amour est fort. Mais c’est la morsure. C’est une sorte d’implosion permanente. On a l’impression de pulser comme un soleil, mais ce n’est pas vraiment agréable physiquement. Voilà ce que je peux dire à ce sujet.

 

Y a vraiment plus besoin de manger. Mais lorsque vous habitez en Bretagne, sur la côte, vous ne résistez pas aux pommes du jardin offertes gracieusement par la mamie que vous aidez, vous ne résistez pas non plus au poisson frais, au caramel au beurre salé et aux galettes aux éclats de caramel dont l’odeur ne peut qu’attirer nos amis les gnomes…Donc, y en a pour tout le monde. Donc, je rends grâce à tout ce que la vie m’apporte, bien sûr. J’ignore pour combien de temps les structures physiques pourront tenir à ce rythme, mais je laisse se dérouler les choses, tranquillement, même si ce Feu, je le sens, devient chaque jour de plus en plus intense.

 

Voilà ce que j’avais à vous dire pour aujourd’hui. N’hésitez pas à échanger vos expériences et vos belles rencontres également si vous le souhaitez, via la rubrique contact de l’association. Les échanges, j’adore ça. Je reste toute ouïe.

 

Bien à vous tous.

 

BMB

 


09/07/2017


Un monde de prédation

 

Décembre 2016

 

 

 

Je n’aurai jamais cru une seule seconde en pénétrant ce monde que nous avions à faire à tout l’inverse de ce que nous sommes en Vérité.

 

Tous les maux que le corps exprime, ce cher temple qui accueille la Conscience et bien c’est notre obstination à refuser de voir l’évidence. On refuse ce qui est éphémère. On a tous tendance ici à vouloir éterniser la matière. C’est un réflexe humain, seulement. Un engramme.

 

Quand on vit avec des êtres que l’on aime et qu’on a mal au dos en permanence ou que nous contractons des maladies, c’est qu’il y a quelque chose qui nous échappe. Y a quelque chose qui est là sous nos yeux mais qu’on refuse de voir, parce que vraiment la Vérité, elle a toujours été là. Elle est Présence et Immanence. Donc il existe une peur en nous qui n’a pas encore était identifiée.

 

Pour vous citer un exemple concret, parce qu’ici on aime bien le concret, j’ai passé quelques années à aller visiter des confrères du milieu médical et holistique pour tenter de comprendre les mécanismes et le pourquoi des lombalgies chroniques, tout en travaillant avec la respiration solaire. J’avais beau reconnaître que je portais un “poids” qui n’avait rien à voir avec ma nature profonde, ce voile, je ne le voyais pas vraiment, jusqu’à ce que cela m’éclate en pleine figure, un jour, en entretient avec un kiné-ostéopathe. Lui, il fait son boulot de façon linéaire. Il va vous dire que le corps a des mémoires et que lorsque nous le repositionnons de façon à faire circuler librement toutes les énergies, ça peut aussi faire mal pendant quelques jours, jusqu’à ce qu’il trouve une certaine stabilité la plus harmonieuse possible. Donc, au final, j’avais toujours mal, quoique j’entreprenne, dans la mesure où certains de mes corps subtils n’étaient pas alignés.

 

Donc, le corps, il est fragile car réactif à nos moindres pensées. Selon nos croyances, il met du temps à se remettre d’un trauma. Il réagit donc constamment en fonction du donneur d’ordres, c’est à dire Nous. En tant qu’Esprit libre, qu’est-ce que j’attends ? Je me retrouve en face d’un être convaincu qu’il pouvait m’aider. Y a un problème tout d’un coup non ? Pourquoi ? Parce que cet autre, c’est moi qui l’ai manifesté. J’y ai cru. J’ai créé un pseudo sauveur. Donc, ça c’est une grande baffe d’amour que vous venez de vous prendre.

 

Alors Oui, ce pseudo-miroir m’a définitivement aidé. Comme quoi y a strictement rien à rejeter. Y a juste à rendre grâce au moment où il vole en éclat ! Ce “réflecteur” m’a subitement poussé à me détacher complètement de toutes ces croyances pour m’en remettre à la Lumière authentique.

 

J’avais donné une partie de moi à l’autre. J’avais en face de moi une partie de moi-même déconnectée, attachée à ses propres croyances.

 

Je vous avez dit un jour que les médecins et les thérapeutes allaient disparaître. Et bien oui, ils disparaissent de votre vie lorsque vous vous en remettez à l’Esprit, c’est à dire à vous-même en Vérité et en Eternité. Y en a qui vont hurler, ben tant pis, ça va passer, comme tout le reste…

Tout ce principe terrestre existe pour nous soulager, mais en aucune manière ne peut nous guérir. On comprend qu’il existe un gigantesque réseau d’assurances et de mutuelles, puisqu’on ne marche pas droit dans ce monde. La confiance mutuelle règne dans l’Ignorance collective.

 

La Guérison de l’Humanité, c’est sa sortie d’un monde illusoire par la vérité de l’Amour. C’est comme le principe de la dépendance au tabagisme, à la drogue, à l’alcool, aux médicaments….tous sont là au premier abord pour vous soulager. Après vous pouvez parler de plaisirs ou de protections…Vous, là de-dans, vous faites quoi ? Vous restez soumis, en léthargie à parler de la pluie et du beau temps ou à vouloir améliorer ce monde. C’est ça le voile et ses différentes couches (ou sous-strates).

 

Ici, vous confiez à un ami qu’une nuit vous vous êtes retrouvé en face à face avec l’Archange Raphaël, dans votre Mer-Ka-Ba gigantesque, que vous étiez entouré d’une sorte de faisceaux de lumière blanche étincellante à structures magnifiquement ordonnées et bien cet ami en question ne va pas forcément vous prendre au sérieux.

 

Vous aurez beau lui dire que vous étiez une autre nuit une Lumière blanche éclatante et que vous vous êtes vu revenir tout doucement dans votre petit corps ou que vous vous êtes senti aspiré par un trou de verre pour vous retrouver projeté dans les eaux turquoise de Sirius (des eaux qui ne mouillent pas)…Vous aurez beau exprimer ces vérités, ces vécus, vous aurez beau tout consigner par écrit, témoigner de l’absolue Présence et à la forme infinie de l’Etre de Lumière que vous êtes et bien si l’autre en face de vous ne vit rien de ces processus, il ne pourra jamais adhérer à cela. Donc la Lumière, elle ne demande pas d’adhérer à quoi que ce soit. Elle vous invite à vivre cela, à vivre la Vérité de qui vous êtes, c’est à dire un être illimité…

 

C’est comme tous les livres que vous lisez, jamais ils ne vous ramèneront à ce que vous êtes en Vérité par contre, vous reconnaissez la Vérité, parce que ça, c’est vibral. Cela résonne en vous ou cela ne résonne pas. Donc la Liberté, il reste à la vivre pour chacun d’entre nous, dans toutes nos cellules. Nous sommes Don de la Grâce. Le don est Rayonnement. Y a pas besoin de quoique ce soit.

 

Maintenant, vous allez voir un médecin pour vos bobos. Vous lui aspirez instantanément son énergie vitale. C’est vous le prédateur. En contrepartie vous lui donnez de l’argent. Il y a un juste équilibre, il y a juste rétribution. On vous donne mais on vous prend aussi, jusqu’à ce que vous décidiez de ne plus prendre. Et oui, et oui….ça va pas plaire à la petite personne ça…On est TOUJOURS mis face à soi-même, le pire comme le meilleur. Soit vous vous retrouvez face à votre double dans la petite personne (l’ego), soit face à votre double dans la Vérité. Tout dépend où se situe votre point de vue.

 

Le Double dans l’ego, il va vous faire partager tous ses petits plaisirs, ses dépendances dues à ses croyances tandis que le Double dans la Vérité, il va rayonner l’absolue Présence, celle qui vient justement mettre fin aux illusions. Donc, les plaisirs et les dépendances vont être remplacés par l’Extase et la Joie, ici-même dans la matière. On passe de ce qui est éphémère au permanent.

 

Le manège peut durer des années, vous prenez tous des abonnements, vous avez tous des spécialistes attitrés…jusqu’à ce que la Lumière vous montre que vous n’avez besoin que de vous-même, en Vérité et en Authenticité pour Etre. Ceci déclenche votre propre puissance d’auto-guérison. Mes lombalgies chroniques se sont envolées du jour au lendemain à partir du moment où j’ai dit OUI à la Lumière, à partir du moment où je décide de lui laisser toute la place et où je reconnais que je manque à mes responsabilités Ici, sur Terre à chaque fois qu’une distorsion me revient en pleine face.

 

Maintenant je ne vous dis pas qu’il faut se débarrasser de tout le monde. Je n’ai jamais dit cela, parce que dans le milieu spirituel, tout est interprété de travers (c’est comme pour les textes sacrés) tant que cela n’est pas intimement vécu. Vous êtes tout le monde et à la fois rien de ce monde. Je dis en différents termes que si vous allez voir quelqu’un pour aller mieux, ce n’est pas la Vérité. Vous le verrez tôt ou tard de vous-même. Tous ceux que vous rencontrez dans votre champ de perception vous renvoient à vous-même, que vous le vouliez ou non.

 

Alors bien sûr que ça fait sauter toutes les habitudes que vous aviez jusqu’à présent. De vieux réflexes qui s’évaporent soudainement en un éclair. C’est ça l’action de la Restitution de la Lumière. Donc, les troubles ne s’effacent pas d’eux-même, tant que vous continuez à aller voir l’autre…qui est un aspect de vous qui n’est pas guéri. Vous êtes ici simplement dans un monde holographique. Y a pleins de Moi de partout, jusqu’à ce qu’il ne reste que UN.

 

Tous les ostéopathes, rhumatologues, kinésiologues et autres nous parlent que toutes résistances du corps proviennent de problèmes psychosomatiques. Ils vont donner pleins d’astuces pour aider à soulager, d’autres vont vous transférer leur magnétisme, etc…mais dans tous les cas chacun vous renvoie systématiquement à vos problèmes… Y a un miroir de retours constants, jusqu’à ce que votre Rectitude mette fin aux miroirs déformants. Christ met fin aux miroirs. Il crève la matrice de bas astral. Il dit “Tu n’es pas cela. Tu n’es pas de ce monde”. Il dit aussi “Toi et moi sommes Un”.

 

Le principe de la Respiration solaire donné par Orionis (Peter Deunov) est totalement salutaire pour l’humanité. Je l’ai renommé le Yoga de la Lumière. Nombreux peuvent aujourd’hui témoigner de cela parce que la Lumière, elle passe avant toute chose par l’élément Air. Quand nous commençons à respirer profondément, avec toutes nos cellules, avec tout notre coeur et en rendant grâce à la Vie qui circule en toute chose et bien, on commence naturellement à voir plus clair. Et là, seulement là, on peut commencer à honorer notre temple, ce corps de chair qui nous accueille.

C’est comme lorsque l’on chante de tout notre coeur. Y a un effet de vases communiquants dans nos structures. L’Information nous pénètre, tel l’air qui pénètre dans toutes nos cellules et dans tous nos organes. C’est une nourriture cosmique. Elle est vitale ici. La Vision s’accentue alors de plus en plus vite, non seulement elle est panoramique mais elle est de plus en plus directe, de plus en plus instantanée et de plus en plus insistante. On voit tout. Plus rien ne peut être caché. Donc cet amour infini dont nombreux témoignent pour être sorti de ce corps, et bien vous le manifestez Ici dans cette structure de 3ème dimension.

 

Tous les plaisirs que nous avons dans la chair, qu’on le veuille ou pas, c’est de la prédation. Dans ce monde, c’est infini parce que ce monde est conçu sur une base de la lumière distorsionnée. Donc, on peut s’amuser longtemps jusqu’à arriver à un moment où on ne peut plus jouer. La Lumière authentique commence à prendre toute la place. Elle nous remplit. Elle nous nourrit. On sait que la Vérité vient nous chercher. Et face à la Vérité, tous les masques tombent. Vous pouvez faire l’amour avec passion avec votre partenaire, il ou elle finira tôt ou tard par vous montrer vos propres insuffisances. Cela vous éclatera en pleine figure. C’est un exemple concret comme un autre. Et là vous verrez à ce moment là précis le Dieu ou la Déesse que vous êtes, mais pas avant. Avant, vous allez vous cacher derrière la relation sacrée.

 

La Joie et l’Extase, ça na pas besoin de sujet, ni de complément. Donc, oui, ce monde n’a rien à voir avec la Vérité de qui nous sommes. Tout ce qui est ici nous pousse justement à nous en éloigner. C’est un peu à l’image du Centre qui sort de chez lui pour vagabonder dans la Création. Il tire pleins de fils depuis son centre car il sait que dans tous les cas, tous le ramèneront chez lui. Cela peut durer des centaines de milliers d’années…mais le résultat sera toujours le même. La Restitution.

 

Alors je n’ai plus qu’à vous souhaiter un bon Retour à vous-même,

 

Le plus en douceur possible, sera le mieux.

 

 

 


09/07/2017