LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

Et l'univers disparaîtra

Je suis le Grand Silence

Celui qui t'appelle

Et que tu n'entends pas toujours

Pris dans ton rêve

 

Ce que je suis arrête le film

Stoppe tout mouvement

Toute pensée

Jusqu'à t'immobiliser

 

Je suis ce point

Cet Ultime

Qui n'a pas de passé ni d'avenir

Mais qui est la surprise de chaque instant

 

Je suis tous les possibles

Alors de quoi as-tu peur ? 

Tu ne peux avoir peur que de toi

Vas-tu t'abandonner à toi ? 

 

Je te fais neuf

Poli comme un diamant

Qui émane sa pureté

Et son insouciance

 

Alors je t'invite à la danse

Où tout est parfait

Où rien ne peut manquer

Quelques soient les rumeurs qui courent

 

Laisse les courir

Toi, tu n'as jamais bougé

Tu as toujours été là

Libre à toi de quitter le rêve ou pas

 

Ne compte sur personne d'autre que toi 

Car tout ce que tu vois est toi

Ainsi, tu ne peux prendre que cet "autre" 

Et le ramener à Toi

 

Toi, l'Unique

Où rien ne peut être séparé

Toi qui rassemble

Tu chantes d'allégresse

 

L'Air, le Feu, l'Eau et la Terre t'accompagnent

Toi, le chef d'orchestre

Tu fais swinguer le Ciel

Et frémir d'amour le soleil

 

La douceur de ta mélodie

A conquis les âmes endormies

Tu es le ou la couronné(e)

Qui marche sur cette Terre

 

Tu es celle ou celui

Qui n'épargne personne

Arrêtant le long-métrage

En un instant

 

Je viens briser tous les miroirs que l'on te tend

Afin que tu ne reflètes plus jamais un quelconque manque

Car ce que je suis a embrasé tout désir et toute attente

Seul restera le miroir de ton éternité

 

A chaque coin, à chaque rue, partout

Tu le verras

Je suis le Grand Silence

Qui te remplit d'amour et d'eau fraîche

 

Alors laisse-moi te remplir

Tourne-toi vers moi

Afin que je t'abreuve

Et que je te rende à Toi

 

Et l'univers disparaîtra

Car que peut-il rester d'autre

Que ce que tu es ? 

 

L'Unique. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



28/05/2018

A découvrir aussi