LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

L'Amour

 

Que dire de plus si ce n'est un état de félicité qui s'installe de plus en plus pour en devenir la Permanence. Aucune pensée pour vivre cela. C'est une légèreté à nulle autre pareille. Tout mon corps pulse au rythme de cette danse solaire. C'est un véritable chant de joie qui se déploie au sein de ce monde. C'est une nourriture sans fin, qui je dois le dire commence à prendre de plus en plus de place dans ce "quotidien" qui semble peu à peu disparaître au fil des jours qui passent.

Si mon corps à faim, je lui donne à manger, je prends soin de lui, quoiqu'il arrive. Cette sensation de faim finit par disparaître d'elle-même, sous l'influence du corps d'éternité. Ce double solaire est la perfection de qui nous sommes. Lui seul est à même de répondre à tous vos besoins, quels qu'ils soient. Aucune relation de 3ème dimension, fût-elle la plus merveilleuse peut vous satisfaire à ce point. La Perfection n'étant pas de ce monde. C'est du pur vécu. 

 

C'est en jouissant littéralement de toutes mes relations au sein de ce monde que j'ai vu qu'il était impossible de maintenir une harmonie durable avec les uns comme les autres. Pourquoi ? Parce que ici, nous sommes dans un corps de chair et qui dit chair dit "prédation". La seule chose qui nous relient tous et qui est incassable, c'est notre éternité. Elle se traduit ici par cette fraternité naturelle. Nous sommes effectivement le même coeur et le même corps d'éternité. Cela fait longtemps que je le vis et que j'en témoigne. Mais il arrive à un moment où cette éternité finit par prendre toute la place, car le corps, l'âme et l'esprit deviennent parfaitement alignés. En 2008, je suis partie et j'ai été ramenée au sol. Ma mer-ka-ba s'est déclenchée subitement et je me suis retrouvée en 5ème dimension face aux Archanges. Je n'ai pas pu rester face à ses présences douces et délicieuses (de pure félicité). Par contre j'ai vu les structures de mon vaisseau qui pulsaient à pleine lumière blanche extrêmement brillante et étincellante. Une gigantesque structure géométrique. C'est immense. Nous sommes très grands. J'ai compris alors que le travail du déploiement devait se faire à l'échelle collective. La Lumière fait depuis un sacré ménage dans ma vie. Cette lumière, c'est moi. Tout a changé. Tout est plus léger. Je suis passée de grands espaces à de petits espaces. Tout s'est rétrécit pour ne laisser place qu'au sublime... à tel point que j'ai faillit à deux reprises sortir par la tête. Mon corps d'éternité voulait se barrer. Je peux témoigner que nous sommes systématiquement ramenés ici. Nous sommes, semble t-il invités à vivre l'Evènement cosmique dans sa totalité. Mais en vérité, on s'en fout. Il n'y a aucun désir et aucune attente en éternité. 

 

Sur le plan physique, les douleurs dorsales que je trainais pendant des années et qui se sont accentuées lors de mon dernier poste de travail occupé ont quasi disparues. Cela sort du corps par vagues. Je savoure à chaque instant la sollitude, cette fusion avec moi-même. J'adore me connecter à Bidi, il vient renforcer cette satiété. Lorsque je me connecte à chacun de vous, je n'y vois que l'amour et l'expérience. Nous voyons les jeux de chacun, sans jugement.  Il y a des jeux tout de même plus drôles et plus doux que d'autres. Vous commençez alors à apprivoiser tout doucement vos nouveaux sens, tout en restant sur ce monde, parfaitement lucides à chaque instant. Derrière les apparences chaotiques et la mascarade collective, il y a la libération. Derrières les tensions et les lourdeurs se profilent la profondeur de la Paix et la jouissance de la félicité.  C'est instantané. 

 

Ainsi le soleil appelle le soleil. Il n'est que Joie et Paix. C'est Vous. 

 

Une merveille. 

 

Alors prenez soin de vous, prenons soin de nous, 

 

Continuons d'honorer les derniers pas qu'il nous reste à faire ici sur ce monde.

 

Je vous aime.

 

BMB

 

 

 

 

 

 



02/05/2018

A découvrir aussi