LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

La Joie n'a besoin de personne pour Etre

 

Octobre 2016

 

 

 

La personne, un voile.

 

Il n’y a que la personne pour faire du mal, pour blesser, pour penser, pour réagir, pour combler un vide, pour manipuler, pour tirer profit d’une situation, pour souffrir, pour désirer, pour aimer, pour vouloir changer, pour projeter, pour se plaindre…La Joie, cette paix suprême qui est notre véritable nature n’a strictement rien à voir avec le monde de la personne.

 

La Joie n’a besoin de personne pour être. Elle est un rayonnement. C’est le soleil. Le soleil ne veut rien. Il donne. Il est la vie et il est à son tour nourri par la vie.

 

La Joie n’attend rien de qui que ce soit ou de quoique ce soit. Elle n’est pas tributaire de ce monde. Elle est Eternité.

Elle ne peut pas être altérée. Elle peut être simplement voilée par les jeux de la conscience, les jeux de la personne, par l’identification à la personne. L’individu est alors à ce titre un soleil obscure. Il rayonne l’inverse.

 

Ainsi lorsque la conscience passe par la porte étroite, qui tend à la petitesse, elle ne peut que s’éteindre devant la Gloire de l’amour. Il ne reste que cela. Cela est.

 

Ainsi le silence de la personne laisse toute la place à la Grâce silencieuse, à cette Omniprésence, à cette Omnipotence et à cette Omniscience. Celle qui comble tout instantanément.

 

Vous ne pouvez donc vous prétendre être ceci ou cela, même dans la plus belle vibration que vous puissiez vivre car vous prétendre cela vous limite déjà. Vous êtes tout et rien, parce que ce tout et rien vous pousse à cesser d’en parler, pour ne laisser place qu’à l’Ultime. Que vous portiez Christ, Micael Aton, Marie ou d’autres vibrations Mère ou Père ou archangélique n’enlève rien à votre éternité. Vous ne pouvez dans tous les cas vous servir de ces vibrations pour vous adresser à vos frères et à vos soeurs humains. Cela est impossible car même si vous tentiez d’usurper un rôle vibratoire, vous seriez démasqués. L’Amour n’est pas de ce monde.

 

La Vérité n’est pas de ce monde. Ces vibrations, sont, je le répète Transparence et Humilité. Vos frères et vos soeurs ont besoin de votre présence amoureuse et pas d’un nom. Le premier contact, il est vibratoire. Le coeur et les cellules ne sont pas dupes. Ils reconnaissent la Vérité. Ils reconnaissent la Simplicité, comme ils reconnaissent l’inverse. Seule la Présence prime. Que vous soyez médecin, gendarme, expert, professeur, boulanger, SDF dans cette incarnation, cela ne change rien à votre coeur. La Présence de qui vous êtes n’a rien à voir avec un quelconque titre. Ce n’est pas une étiquette, ni un métier mais l’étiquette ou le métier en question ne peut rien enlever à ce que vous êtes en Vérité. Vous pouvez tout faire. Il y a seulement un rôle en incarnation et à la fois l’absence de rôle. C’est cela qui est vécu en nous tous lorsque nous venons fouler ce monde.

Il existe bien entendu des béquilles telles que des techniques de yoga qui permettent au ment-AL de se mettre au repos afin d’activer le cerveau para-limbique qui lui reconnaît la Joie. La Joie est légèreté. On ne parle pas ici de la joie rieuse mais de la joie profonde, celle qui nous donne des “ailes dans le dos” et qui nous ramène à la Paix suprême.

 

SHANTINILAYA

 

Aucun début et aucune fin.

 

La Demeure de Paix suprême est porteuse de la Grâce. C’est là que nous Sommes, tout en étant la somme de tout.

 

Ainsi, jamais, mais au grand jamais la personne ne peut espérer une quelconque guérison sur quoique que ce soit ou qui que ce soit. Elle va aspirer à la prière, elle va aspirer à pleins de choses, parce qu’elle est justement coupée de la Source. L’âme va se tourner vers l’Esprit.

 

Si l’Archange Raphaël est par principe l’archange de la Guérison et qu’il est en nous, c’est simplement pour rappeler à la conscience qu’elle ne peut rien faire d’elle-même pour guérir. La guérison n’est pas de ce monde. Les Archanges ne sont pas de ce monde. La personne, si. Donc vous voyez bien que la personne est impuissante. Elle fait appel. Elle appelle à l’aide. C’est la Présence de qui vous êtes en Vérité, c’est à dire la Paix suprême qui va organiser (équilibrer) la matière, si je puis dire ainsi.

 

La personne, elle va rejeter la Grâce. Elle ne la connaît pas. Elle croit qu’elle dirige. Elle demande à être satisfaite alors que l’Esprit n’a rien à voir avec cet état. Tant que l’Esprit ne prend pas toute la place dans les cellules, l’observateur sera un frein à la résurrection. Aujourd’hui, avec l’abondance de la Lumière, il n’y a même plus la place pour l’observateur. La Paix suprême gagne de plus en plus ceux qui jusqu’à présent semblaient s’opposer à la Lumière et c’est parfois dans les pires moments qu’elle jaillit. Elle vous montre clairement que vous n’avez plus rien à perdre.

 

L’être libre vit. Il manifeste la Paix partout où il pose les pieds.

 

Encore une fois et j’insiste sur cela, cette paix n’est pas forcément inscrite sur votre visage, ni même sur votre apparence. Les apparences restent les apparences. La Présence absolue rayonne. Elle se situe bien au-delà de ce que vos propres yeux peuvent voir. Vous pouvez rencontrer un être qui vous paraîtra totalement à l’opposé de vos attitudes et de vos habitudes et qui vivra lui aussi cette paix inaltérable, sauf que peut-être dans sa vie de tous les jours cet être (il ou elle) adore boire, fumer, manger et n’aime pas se laver. C’est un exemple comme un autre. C’est le coeur du Coeur qui rassemble. Ce n’est pas vos petites manies, ni vos croyances. Toutes les histoires d’épuration du corps et de l’âme, c’était à une époque où l’humanité avait besoin de retrouver sa sensibilité et son individualité mais vous voyez bien qu’aujourd’hui tout cela n’a plus sa place pour ce qui est et a toujours été là.

 

Bienvenue à tous, dans le centre du Centre, là où la Paix est notre demeure éternelle.

 

Salutations fraternelles

 

BMB

 



09/07/2017

A découvrir aussi