LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

Le Mouvement

Il est très simple de voir si vous êtes encore inscrit dans la personne par le fait d'avoir été touché, d'avoir été ébranlé face à une situation ou pas. 

 

Vous pouvez nettement faire la différence entre les confrontations d'ego à ego ou bien la Transparence. Celui qui arrête tout et celui qui se laisse littéralement traverser. 

 

Celui qui est dissout dans le Paraclet est Mouvement perpétuel. Il compose ainsi naturellement avec le Tout. Il enrobe toute la création. Il ne peut donc avoir un sentiment de colère, de peur, de rejet ou d'appréhension quelconque face à une situation, dans la mesure où le corps causal est brûlé. 

 

Est-ce la bienveillance ou le baume qui sort de votre bouche ou bien encore des rancoeurs et des colères ? Vous ne pouvez pas tromper l'Esprit Saint et vous ne pouvez pas vous tromper non plus. L'évidence frappe comme la foudre. 

 

Ainsi l'amour coule en vous telle une fontaine en mouvement perpétuel. Vous vous mettez à chanter spontanément dans une langue inconnue, à sourire. Vous êtes dans un état de béatitude quasi-permanent. Les autres vous voient pausés, tranquilles, rayonnants malgré le tohu-bohu et malgré les fonctions que vous pouvez encore occuper au sein de la matrice.  Même si certaines choses peuvent venir encore affecter le corps (troubles divers, douleurs spontanées ou maladie déclarée), rien ne peut venir altérer au final l'Eternité de qui vous êtes. 

 

Vous êtes l'HU-main dans sa vastitude, tout en vivant le corps d'éternité, l'Infinie Présence, l'Ultime Présence pour déboucher enfin sur l'Absolu. Tout cela est vécu Ici sur ce plan dimensionnel. Quelle beauté et quelle majesté !

 

Ainsi donc, vous devenez ces piliers de lumière. Des piliers qui ne demandent rien mais qui sont. Juste Etre. Présence, Radiance ou Absolu. Il n'y a rien de plus simple en réalité que d'Etre. Ce qui devient compliqué sont les interactions entres les personnages. 

 

Je vous ai parlé de "neutralité" à maintes reprises dans mes interventions précédentes, mais c'est bien de cela dont il s'agit. Un être libre ne peut pas être touché par le jeu de la personne. Il gardera des mots simples de convivialité (Bonsoir, bonjour, comment vas-tu, portez-vous bien....) qui seront spontanés mais il ne restera pas dedans. Il ne sera par conséquent ni affecté par d'éventuelles attaques, ni par les remarques de ses frères ou ses soeurs, même face au parfait inconnu. Et dans tous les cas, l'être libre a la puissance de tout transformer autour de lui, car il incarne Christ/Marie, il incarne la Monade. Il a le pouvoir sur la matière, tout simplement. Mais ça sert à rien de le dire, surtout pour ceux qui ont une lignée ou une origine reptilienne, car ceux-là vont vous mettre au défit, c'est plus fort qu'eux. Ceux-là, ils doivent passer par le chas de l'aiguille pour le vivre. Ils doivent diminuer encore plus, se faire vraiment tout petit face à la Grâce. Qu'à cela ne tienne. 

 

Donc quand ils vous arrivent encore une mésaventure avec quelqu'un, demandez-vous plutôt qu'est-ce qui a fait que vous avez généré cette situation. La nature de qui vous êtes en Vérité est tranquille. Alors où étiez-vous encore perché à ce moment là, hein - Forcément dans le personnage et ses humeurs qui ne sont autres que des attachements à votre vie, à votre petite personne.

 

Pour répondre à certains, vous ne pouvez pas vous prétendre être la Source et manifester de la dissonance dans votre entourage, c'est impossible. Prétendre aussi que vous êtes la Source et l'autre non, ça veut dire quoi ? Que tous les corps ne sont pas alignés. Donc qu'est-ce qui va se passer ? Vous allez vivre des ruptures relationnelles, ni plus ni moins. Lorsque la personne s'approprie la spiritualité ou la guérison, cela créé la cacophonie dans son environnement. Pour prendre un autre exemple, si un être passe son temps à croire qu'il vous envoie de la merde ou qu'il vous fait du mal, parce qu'il est branché sur des entités de bas-astral, ça veut dire quoi ? Qu'il n'est pas dissout dans le Paraclet, tout simplement. Y a pas de mystères, hein - C'est comme tous ceux qui sont impatients que cette dimension se termine et qui mettent au défit les 24 Anciens, les Etoiles et les Archanges parce que soit disant, les temps sont dépassés. Donc, tout est clair à présent. 

 

L'Unité n'est pas un idéal. C'est pas toujours doux et léger autour de vous, c'est pas vrai. Ce qui est doux et léger, c'est d'abord vous. Donc va falloir redescendre d'un cran là. Vivre en Unité, c'est composer avec le Tout et dans le Tout, y a le pire comme le meilleur, c'est tout. 

Dans les mondes libres, vous devez composer avec toutes les lignées et certaines vous sont totalement inconnues. Donc, si vous n'arrivez pas à composer avec vos frères et vos soeurs sur Terre, ça va être quoi de l'autre côté ? En 5ème dimension, par exemple, le corps est silicé, certes, mais vous avez des créatures qui vous sont totalement ionconnues et qui travaillent actuellement sur vous, sur nous tous ici en incarnation (en chair), le jour, comme la nuit.  La Terre est en train de rejoindre ce plan dimensionnel, le ciel se modifie un peu plus chaque jour alors vous pensez bien qu'il va vraiment falloir passer au-dessus de vos humeurs, de vos caractères et j'en passe afin de vous stabiliser dans cette tranquillité. 

 

Vous êtes ici pour sublimer la matière. Vivre l'Humain et à la fois votre Infinitude. Vous êtes tout cela à la fois et bien sûr absolument rien de cela en l'Absolu, puisque tout disparaît. 

 

Donc, vivre cette paix à nulle autre pareil, c'est Ici et Maintenant, c'est pas ailleurs, ni dans l'espoir de voir Hercolubus pointer le bout de son nez, ni dans 6 mois, ni dans rien du tout. Dans tous les cas, elle est là et elle agit sur toutes les structures vivantes, qu'elle soit visible ou non, cela ne change rien au processus en cours. 

 

Voilà ce que j'avais à vous dire pour ce soir. 

 

Portez-vous bien.

 

BMB

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



28/08/2017

A découvrir aussi