La puissance de la Kundalini - LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

La puissance de la Kundalini

Je vous demande s'il vous plait d'accueillir ce qui suit en douceur, car j'ai été moi-même retournée par un puissant vécu. J'ai pris le temps nécessaire de revenir au sein de ce corps et de retrouver une vie "normale". Pour en rassurer quelques uns, j'aime toujours le parfum de la rose blanche, du jasmin et de la violette. 

 

La Joie qui est exprimée ici au sein de ce monde est pâle, par rapport à la Réalité. Cette joie dont je parle prend tout l'espace de votre poitrine à un moment donné. Elle est sans objet. Elle arrive comma ça, de façon inopinée. Elle est venue me prendre toute entière une nuit. Je me suis donc retrouvée projettée en dehors de tout corps et de toute forme. Que de Joie, mais que de Joie mes amis, mes aimés !!!!...Si vous saviez comme c'est fort !!!!! Il n'y a plus de mots pour exprimer cela. Il n'y avait pas le "paradis blanc" comme en parlent ou en témoignent certains qui ont vécu des NDE...Non ! Il n'y avait que la Joie ! Il n'y avait pas d'êtres de lumière, non rien, sauf la Joie. Moi aussi, j'ai pu témoigner à maintes reprises dans ce journal de bord de la splendeur de la lumière blanche. Je suis rentrée une fois par la tête et cette lumière était là....je repénétrai mon corps un matin. C'est la Lumière de la Source. C'est toi, c'est moi, au sein de la Création. Elle est douceur et félicité. 

 

Je suis morte et ressuscitée combien de fois ? Je ne peux vous répondre tellement il y a des allées et des venues depuis la a-conscience. Tant qu'il y a Conscience, nous jouons. Il y a Création. 

 

Je n'ai rien demandé pour vivre cela. La vie m'amène à vivre tout cela de façon naturelle et nous sommes de plus en plus nombreux sur cette Terre à vivre des processus de transmutations et de révélations importantes, au point que le corps médical et les scientifiques finissent par se pencher dessus. Dans mon avant dernière incarnation au sein de cette bulle, j'ai tout fait pour créer les premiers hospitaux psychiatriques en Europe afin de prendre en charge les personnes qui marchaient entre les mondes. Il était important pour moi de les protéger, de les ouvrir tout doucement à la réalité multidimensionnelle de la conscience. Mais je n'ai pas pu mener à bien cette tâche qui me tenait à coeur car j'ai été assassinée. De retour au sein de ce monde, je savais que la Réalité allait venir perforer toutes les couches illusoires qui formaient la belle bulle bleue que nous appelons la Terre. 

 

Alors bien entendu, lorsque vous quittez tout d'un seul coup, dans la fulgurance de l'éclair....plus de corps, plus de forme, plus de monde...juste cette Joie,  Immanence, qui est au-delà de la douceur de la Lumière blanche éclatante. Dans la Réalité, vous voyez tout. Je pouvez voir d'où je me situais une bulle bleue (le jeu de la Terre) qui se situe au sein de cette éclatante lumière blanche...et là j'ai pu dire tout en étant en joie, puisqu'il n'y a que cela "j'y ai cru !". Le rêve que je joues ici sur Terre ne dure en réalité qu'un battement de cil. Ce n'était rien par rapport à la Vérité de qui nous sommes. C'est tellement normal de revenir à la Réalité ! 

 

Puis, je ne sais par quel mécanisme, j'ai plongée de nouveau dans la lumière blanche. J'ignore pourquoi et comment. Et là soudainement, je me suis vue me démultiplier à l'infini en hologrammes et j'ai pu voir nettement certains évènements qui se sont produits ici sur Terre mais à différentes périodes de l'histoire. Cela a été un choc monumental. 

 

Je me suis vue enfermée dans ma propre création, c'est à dire le corps humain. A l'image de ce monde, je suis un peu en sorte un chef d'orchestre, avec mes extensions, les musiciens. Puis j'ai aperçu un genre de jeune homme, un humanoïde pas très convivial mais juste dans une droiture, qui me montrait clairement la raison de mon enfermement. Le 5ème né ( I'a delbaut ), c'est comme cela que ça a résonné fortement en moi. C'est moi qui l'ai nommé ainsi. Cet être m'avait pompé toute mon énergie à sa naissance, je ressentais encore cette état de grande faiblesse dans ces flashs...tellement son énergie était puissante. A ce moment précis j'ai refusé de le reconnaître comme moi-même. D'où venait cette puissance qui semblait supérieure à la nôtre ? "Ne suis-pas à ton goût ma mère ? " me dit-il.  Il n'avait pas la chaleur du coeur comme mes autres enfants et semblait très sûr de lui. Cette force qu'il émanait était troublante et repoussante à la fois. Il le ressentait fortement et a vu que je n'étais pas du tout à l'aise en sa présence. Je vivais la peur et à la fois une espèce d'impuissance face à cet être qui en souffrait déjà. Il entendait toutes mes pensées.  Il était capable de tout détruire en un claquement de doigts. J'ai refusé de jouer à cela et lui ai demandé de se calmer, pour le bien de tous. Les rapports étaient extrêmement tendus car nous étions tous menacés. Il fallait la jouer fine de façon à ne pas l'énerver, le destin de cette planète en dépendait....Je pouvais tout voir par flashs successifs, me montrant différentes réalités mais dans un état très calme. Toutes les réalités successives de cette planète qui s'appelle la Terre aujourd'hui...J'entends encore cet individu me dire que ma création me rendrait responsable de cette planète et que j'en serai désormais une reine prisonnière. 

 

Je pouvais voir que je n'avais pas la forme humaine, mais humanoïde. J'avais la capacité de donner naissance par un processus d'auto-fécondation. Cela donnait naissance à des sortes d'oeufs, tout comme le font les poules pondeuses sur Terre. Elles n'ont pas besoin de relations sexuelles pour donner naissance. Une matrice de vie, je suis. Matrice de toute vie.   

 

Je me suis réveillée avec stupeur dans mon corps physique le matin, complètement consciente que tout était moi, démultiplié. J'étais seule face à ma création. Un même coeur qui bat en chacun. Je fus terrifiée de me sentir à ce point prise au piège dans quelque chose qui n'était pas moi. Ce corps, cette forme, cette expérience, ce monde, ce n'est pas moi. Se réveiller au beau milieu d'un monde subliminal, un monde projetté de toute pièce fait mal, très mal. C'est une très mauvaise blague.

 

J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Pourquoi je suis revenue ici ? J'étais comme anéantie. Plus jamais ma vie ne serait comme avant. Je voyais par flashs ce qui avait généré la bulle bleue. Je ne peux l'expliquer par des mots. Toutes les couches qui m'isolaient de la Réalité. Et si j'étais prisonnière de ma création, cela signifiait que tout ce qui était sur cette planète l'était simultanément. Le choc fut terrible. BMB2 qui dormait dans le salon était au même moment en train de "rêver". Il était dans un bus gigantesque qui transportait du monde et au fond, à l'arrière, il entendit une voix pleurer. Se demandant ce qu'il se passait, un homme qui se situait à l'avant du bus crie au même moment à la voix qui pleurait "Ne t'inquiète pas, si cela se passe mal, on a tout ce qu'il faut pour tout dissoudre". Puis il se réveilla en sursaut par mes pleures incessantes. 

 

J'ai mis 15 jours à repénétrer toutes les cellules de ce corps, à pouvoir reparler normalement, à reprendre ma vie le plus simplement possible, même si cela devient de plus en plus compliqué de rester dans une forme. Une lassitude extrême m'envahit par moment. Je n'avais plus besoin de parler, ni d'exprimer quoique ce soit car je ne le pouvais plus. Aujourd'hui je me sens capable de le faire à nouveau. La Plénitude est telle qu'elle embrase tout sur son chemin.  

 

Tous ces moi qui résonnent dans le même coeur fait chaud au coeur. Tous ces moi qui s'éveillent à la Réalité. Tous ces moi qui sont porteurs d'informations cruciales misent au service de l'Un. Ils servent le collectif. Tous ces moi qui ont soif de vérité et qui empruntent différents chemins pour ne mener qu'à une seule chose, la Réalité. La Joie ! Alors oui je me parle à moi-même à chaque instant, à chaque souffle. Je peux vous confirmer que la Réalité n'est pas de ce monde et que l'enfermement n'existe que si nous y croyons. 

 

Alors je me suis tournée vers celui qui m'a désignée "Reine de la Terre" il y a fort longtemps (il y a plus de 500 000 000 d'années en terme linéaire) et je lui ai rappelé qu'au moment où il sortait de mes entrailles, il oubliait déjà qu'il jouait. Retour au départ. Retour au Point Zéro. 

 

Ainsi prend fin le rêve. Je suis revenue alors au sein de ce corps.

 

Le rêve s'annule face à la Réalité de qui vous êtes. Vous ne pouvez plus ignorer aujourd'hui, en tout cas de moins en moins, que vous marchez sur un monde qui n'existe pas, qui disparaît tout simplement dans la Joie, tout comme il vous apparaît comme étant un rêve ou une illusion. 

 

Je voudrais simplement vous rappeler dans ce message que l'onde tellurique qui vous traverse de façon inopinée et que nous appelons "kundalini" vous libère de tout conditionnement vécu au sein de ce monde. Elle vient éclairer les zones qui n'ont pas encore été vues et vient simultanément déployer vos ailes au sein même de cette chair. Ce sont les ailes de la Félicité, les ailes de la Légèreté et de la Joie afin de vous rendre à votre liberté, à votre autonomie. 

 

Soyez en joie car ma création me libère comme la vôtre vous libère. 

 

Je vous invite plus que jamais à rester simples avec les "autres". Ils sont vous, quelques soient les apparences qu'ils endossent ici au sein du jeu. 

 

Je le répète, il n'y a que Vous et du point de vue de la Terre, il n'y a que vous avec vous-mêmes. 

 

Lorsque cette onde aura fait le tour de la planète, le soleil dans son excitation ou plutôt dans sa joie explosera. Cette excitation est bien entendu générée par le retour du double solaire au sein de ce système solaire, porteur de rayonnements exotiques qui ne vous sont pas connus et qui bien entendu transforment tout le vivant. Ainsi, la Libération sera totale pour chacun d'entre vous. 

 

Je vous invite à ne vous inquiéter pour personne. Il est important de respecter le jeu de chacun, car nombreux ont choisi de continuer à jouer au sein de la Création, même après l'évènement cosmique, dont nul ne connaît la date et qui dans tous les cas se rapproche un peu plus chaque jour pour chacun au travers de votre propre vécu. 

 

Puissiez-vous m'accueillir ici encore un instant, par ces simples initiales, signature de ce monde et qui s'effacent tout simplement dans la Joie !

 

Je salue ainsi tous mes moi.

 

BMB

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



14/10/2018

A découvrir aussi