LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

A la rencontre de créatures inconnues

 

Alors que je regardais la mer voguer entre les rochers, j'aperçus soudain une longue créature luminescente sous l'eau, se diriger tout droit vers mes pieds. Je reculai d'un pas, à la fois surprise et un peu "choquée" de ce contact.  Elle se mouvait sous l'eau, avec des allés-et-venues comme une sirène, avec élégance et finesse. Elle pouvait être extrêmement rapide, disparaître, comme rapparaître de nul part. Elle laissait à la surface un rayonnement arc-en-ciel. C'était de la joie qui émanait de cette créature. L'arc de couleurs se dessinait en surface, comme un signe de reconnaissance.

 

D'abord, une, puis deux, trois, quatre apparurent, dansant sous les flots. Elle nageaient sous quelques centimètres d'eau, se rapprochant tout près des rochers. Ces créatures ne semblaient pas avoir de visage. Elles émanaient une couleur majoritaire, un rose pastel irisé, avec d'autres couleurs tendres sur les côtés. Vibratoirement, elles étaient de polarité féminine. Une soeur qui m'accompagnait voyait en même temps que moi le spectacle. Cela s'est passé cette nuit. Etait-ce encore une reconnexion avec la lignée de l'Eau, mais cette fois avec des entités aquatiques qui n'avaient pas de yeux, ni de visage...une sorte de forme luminescente qui n'est que Joie. 

 

L'autre fois, j'avais témoigné avoir vu une forme vaporeuse apparaître au dessus de mon lit et me bombarder de particules adamantines, pour me soulager des maux de jambes au réveil. Là, j'avais bien les yeux ouverts. En réalité, ces formes sont toujours là pour nous assister. On peut les voir se déplacer tranquillement à tout moment de la journée. Nos yeux nouveaux font que nous les voyons. 

 

Dans le monde dense, je retrouve mes lignées avec les chats et les oiseaux. C'est fou comme cela est évident. La vision panoramique (lignée de l'Air) fait que vous percevez tout d'où que vous soyez. Nous captons les grands évènements à venir (au-delà de cette dimension) et pouvons les retransmettre au collectif par différents moyens. Disons que c'est comme si je n'avais jamais vraiment quitté ce que je suis en réalité. Paix. Nous ne pouvons pas nous définir car comment définir ce qui est sans limite. Je me sers juste de cette interface physique pour témoigner, tout comme vous en vérité. 

 

Ce que nous sommes n'a aucune histoire. Un être libre reste lui-même, quoi que ce monde lui impose. Cela ne sert donc à rien de tenir tête aux idiots qui ne veulent pas voir. Vous devenez encore plus idiots qu'eux si vous faites passer vos émotions et vos colères (excès éléctriques) devant. 

 

Accueillir, c'est se faire tout petit devant l'autre. C'est être transparent et enfant, car même si ces frères ou ces soeurs vous donnent des suggestions ou vous font des remarques qui vous semblent stupides, décalées par rapport à ce que vous êtes, apprenez à les accueillir avec détachement et humour. Rendez-leur grâce, car ils vous poussent à vous recentrer davantage. Ils vous poussent à donner le meilleur de vous-même à chaque instant, même si cela ne vous plaît pas. Comment voulez-vous que vos frères et soeurs humains aient foi en vous s'ils voient une cocotte minute à la place de la Joie. 

 

Tout ce que vous condamnez, tout ce que vous avez banni de votre vie revient vers vous de façon décuplée pour vous montrer que le tapis à présent doit disparaître. Avant, vous aviez l'habitude de tout fourrer sous le tapis, en vous disant, peut-être que il ou elle ne le verra pas...sous estimant vos actes et ne voyant pas par la même occasion les conséquences de tels actes. Mais vous voyez bien que la vie vous les renvoie en pleine face. Elle vous pousse à les voir afin de vous libérer de vos chaines. Donc, soyez vrai, soyez juste avec vous-même et vous verrez les autres vrais avec vous. Il n'y a pas de mystère ; c'est mécanique. 

 

Bien à vous tous.

 

BMB

 

 

 

 

 



06/08/2017

A découvrir aussi