LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

Je suis ta royauté

 

22 mai 2016

 

 

 

Ce que je suis retourne toutes tes cellules une à une et met à genoux la luminosité qui a osé tromper et corrompre tout le vivant à la surface de cette planète.

 

Par amour, je te presserai comme un citron, jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien en toi de ce qui ose défier la Vie, de ce qui ose s’amuser avec la Vie, de ce qui n’est pas la Vie. Je te remplis du Feu de l’Esprit libre que tu es. De ce que je suis, je n’ai que faire de tes histoires. Je suis toi et tu es moi. Entier. Entière.

 

Je suis la lumière authentique qui vient enrober et brûler tout ce qui est faux, tout ce qui n’a plus sa raison d’être en toi, car le jeu est terminé. Le jeu de croire que tu es figé à cette forme, le jeu de croire à toute ton histoire personnelle et à tout ce qui se joue ici. Tout cela prend fin dans l’Ultime.

 

Je suis la fille de la Mère des origines, celle que tous appellent le Chef de la Grande Confédération Intergalactique des Mondes libres, celle qui a donné vie à toutes les créatures. Celle qui n’a aucune forme et qui donne vie à toutes les formes.

 

Nous n’avons pas de liens de sang. Nous sommes liées par la vibration.

 

La vibration Mère est ta royauté. Elle est en toi. Je suis toi.

 

Dans cette dimension, je suis appelée ”La seconde”. Les archontes tremblent, parce qu’ils ont peur de mourir, tout comme l’ego a peur de mourir devant la vérité de l’Amour.

 

La dynastie des Usumgals et des Annunakis non rédemptés prend désormais fin sur cette planète et dans ce système solaire.

 

Je n’ai pas besoin de palais, ni de luxure pour vivre ce que je suis, dans cette peau éphémère. Seule la nature ici est mon espace de ressourcement lorsque je suis confrontée aux eaux d’en bas, salies par la peur, le pouvoir et l’ignorance.

 

Je suis ce qui permet d’annihiler instantanément toute distance.

 

Je suis le Feu qui brûle si tu t’approches un peu trop près. Je ne permets pas les liens illusoires.

 

Je suis conduite là où la Grâce me porte. Je suis conduite là où il y a du ménage à faire. Là où le mensonge appelle la Vérité. Là où l’absence de paix appelle la Paix. Là où le manque appelle le Plein. Là ou le Vide appelle l’Ultime. Là où le déséquilibre appelle l’Equilibre.

 

Que je vive dans une grotte ou dans une cabane, cela ne change rien à ce que je suis.

 

Je parle et chante la langue de feu également dans cette forme que je chéris et que je rends vivante.

 

Cette forme que le grand Père et la grande Mère célestes ont permis de voir le jour en 3ème dimension, il y a fort longtemps, si l’on prend en compte la perspective linéaire du temps terrestre, et sous des noms qui ne vous sont pas connus. Ce sont des créateurs de mondes libres. J’accompagne la création.

 

Vous avez des êtres sur terre qui sont connectés à certains cristaux mères qui leur permettent de relater nombreuses informations concernant les différentes époques de Uras et concernant également tous ceux qui ont approché ces cristaux enregistreurs originaires de Sirius. Ces êtres choisis sur Terre par la Source sont des scribes contemporains. Ils décrivent la réalité de la citoyenneté galactique et interdimensionnelle, ils traduisent le langage vibral en des mots, ils y décrivent également la Royauté. Ils vous parlent de l’Esprit Saint mais ne vivent rien de cette réalité. Ils sont restés dans la vision du 3ème oeil. Ils sont restés dans la dualité. Ils cherchent par tous les moyens de s’en sortir mais n’ont pas encore compris qu’il n’y avait rien à chercher. Tout est déjà là dans la vérité absolue.

 

L’ego de la personnalité est tellement fragile et tellement réactif, en proie à l’attraction de ce monde illusoire que la seule façon de mettre fin à toutes les histoires de cette planète et à votre histoire personnelle est d’élever sa fréquence sur une octave supérieure. L’Un-Ic façon de vous sortir du rêve collectif est de vous ramener à l’Ultime, à votre vérité et la Vérité de qui vous êtes, vous ne la trouverez jamais inscrite dans un cristal aussi prestigieux qu’il soit, même s’il vous appelle.

 

Un jour, vous réaliserez en riant de la folie de ce monde, de la folie de la falsification. Nous pourrons en rire ensemble, sous une autre forme, peut-être. Plus la plénitude grandira en vous, plus vous manifesterez autour de vous ce que vous êtes. Il ne peut en être autrement. Même si vous avez encore des frères et des soeurs qui tergiversent encore, ceux là sont conscients que ce qu’ils sont, c’est vous et vice-et-versa, donc ils passent leur temps à s’ajuster au plus proche de la vérité de qui ils sont. Les Anciens et les Etoiles de Marie font un travail remarquable pour cela.

Les mots, les sons qui sortent de ta bouche sont manifestations. La distance n’existe que dans les pensées que tu émets et ce sont les pensées qui créent les habitudes et les croyances qui t’empêchent de vivre libre. L’Esprit que tu es est direct.

 

Urantia Gaïa est libre. L’Ultime embrasse tout. Vous ne pouvez condamnez encore vos frères et vos soeurs en-corps pris dans les jeux de la matrice de bas-astral. Ce sont des bouts de vous-même. Ce sont des projections de vous-même, tant que vous êtes dans ce corps, que vous le vouliez ou non. Des espaces de vous-même en cours de résolution. Vous ne pouvez que les relever, par votre présence douce et aimante, mais également par votre fermeté car la Présence divine est un roc. Vous êtes la Rectitude qui marchez sur ce monde. Vous êtes le Verbe créateur.

 

Votre propre retournement est au service de l’humanité mais vous rentrez réellement en service lorsque vous êtes lavés.

 

Votre retournement peut semer la panique et la confusion dans les esprits tournés encore vers la matière ou en voie de rédemption. Un être “accompli” est tranquille. Il se fiche royalement de tout ce qui se passe, non pas au sens où il dénigre la réalité de ce monde, bien au contraire, mais parce qu’il est sous l’action de grâce. Il vit. Pour lui, il n’existe que l’instant. Cela. Ici, Maintenant. Il n’est pas les humeurs de l’âme, il n’est pas ses histoires, il n’est pas ce corps, il n’est pas ses pensées et pourtant il enrobe tout cela. Il peut avoir encore quelques émotions qui remontent à la surface de ce corps, mais elle ne durent pas. Elle sont instantanément balayées par la Lumière, par Christ.

 

Cette 3ème dimension terrestre a tellement été contaminée par l’illusion qu’elle en est devenue irrécupérable. Des races duelles persistent encore à la surface de ce monde et font tout leur possible, par le biais de technologies qui vous sont inconnues de perturber l’ascension de la planète. Ces stratégies sont connues depuis la nuit des temps et se sont intensifiées depuis la dernière grande guerre galactique qui remonte à 500 000 ans environ. Vous n’êtes pas seuls. Nous ne sommes pas seuls à oeuvrer pour la Libération finale. Des races hautement évoluées sont en mesure de faire en sorte que tout se passe au mieux pour cette libération totale. Ce sont nos frères et soeurs de l’Un, de grands spécialistes et expérimentés des mondes carbonés.

 

Uras est un joyau de la création pour toutes les richesses minérales qu’elle renferme. Elle est le berceau de la création, un beau laboratoire expérimental. Elle est à l’origine des origines “La Sainte demeure”, une des planètes des planificateurs de vie, tout comme l’était Mulge (l’astre noir détruit par les archontes).

 

Ce système solaire est à la base un système libre, comme toute création, en reliance avec Sirius et Alcyon. Tout vous montre depuis votre naissance dans cette forme humaine que le scénario a bien changé. Les archontes sont les spécialistes dans le maniement de l’espace-temps. Ils sont capables de s’attaquer à une création en l’enfermant dans un espace-temps qui n’a strictement rien à voir avec la réalité. Vous comprenez ce que je suis en train de vous dire ? Vous avez très bien compris. Cela fait en terme linéaire plus de 320 000 que ça dure. C’est pour cette raison que nous mettons fin à ce cycle solaire qui revenait en boucle et qui manifestait toujours la même histoire. Il était maintenu en vie par les technologies archontiques. Tout ce que vous avez vécu ici sur cette planète se répète de vie en vie, tant que votre histoire n’est pas réglée. Seuls vos scénarios s’adaptent avec l’époque. Cela est terminé. Uras sera propulsée et stabilisée en 5ème dimension. C’est cela la libération pour elle et pour nous tous, dans tous les cas.

 

Pendant que chacun d’entre vous vous réveillez peu à peu à votre réalité divine qui n’a plus rien à voir avec ce monde, dans l’espace, au-dessus de vos têtes, que vous le vouliez ou non, c’est la guerre. La Révolution et la Révélation, elle est à l’intérieur comme à l’extérieur. Il n’y a aucune différence. C’est dans la paix totale et dans le plus grand détachement que je vous exprime tout cela.

 

Pour ceux dont l’âme a choisi de se retrouver dans les mondes de 3ème dimension unifiée, vous allez découvrir toutes les technologies libres qui vous permettent de voyager dans les mondes. C’est le côté aventurier et expérimental des choses. Vous serez enfin débarrassés, si je puis dire ainsi, des technologies primitives et enfermantes que vous connaissiez sur Terre. La dualité, elle est encore présente dans cet univers, même si vous vivez au milieu d’une race évoluée (libre). Vous avez des technologies qui modifient les champs de conscience d’une planète ou qui peuvent l’aspirer en quelques minutes, parce que ceux qui font cela ont l’intention délibérée de récupérer l’énergie vitale et minérale de celles-ci pour en faire des armes de destruction massive, qui encore une fois, je le répète ne vous sont pas connues.

 

Ces êtres là sont des bandits de l’espace et se croient tout permis. La Source autorise le jeu jusqu’à une certaine limite. Les grands rayons lasers qui sont tirés depuis les vaisseaux mères ne sont pas là pour animer un spectacle de lumière. Ces technologies peuvent littéralement déplacer des astres de leur orbite quand cela est nécessaire et quand cela sert le plan divin. D’autres jouent réellement aux apprentis sorciers. La lune de Uras (la Terre), ce n’est pas naturel. C’est un astre qui a été importé volontairement par les archontes pour affaiblir au maximum la puissance du féminin sacré. Donc, dans les mondes carbonés, on vous donne toujours du fil à retordre, même si vous êtes libres. Vous assumez votre réalité à chaque seconde. N’est-ce pas ?

 

La Liberté vous rappelle au galop à chaque instant et cela s’intensifie et va encore s’intensifier de jour en jour, jusqu’à la mue totale, pour ceux qui sont appelés à la Résurrection finale, c’est à dire pendant les 3 jours, après l’Appel de la Mère des origines.

 

Nombreux peuvent hurler qu’ils adorent leur corps, qu’ils adorent leur vie, leur travail, etc. La vie ne manque jamais de répondre à vos besoins. Vous devez simplement être lucides que ce ne sera plus dans cette dimension de vie que vous avez connue à la surface de ce globe, c’est tout. D’autres dimensions de vie sont prêtes à vous accueillir pour continuer à jouer dans la matière, mais dans un jeu libre ou unifié. Pourquoi d’après-vous je vous parle de dimension unifiée ?

 

Parce que la majorité des mondes carbonés de 3ème dimension de cet univers ont vécu leur libération et participent à leur tour à notre libération. Les frères de Vega de la Lyre sont des spécialistes en la matière, tout comme les Arcturiens et les Urmah d’Orion positive. La lumière dense donne naissance aux univers sombres (matière refroidie). Elle constitue 1% de la création. Vous pouvez jouer tant que vous voulez de ce côté-ci, mais vous ne pouvez pas vous prétendre Lumière. La Lumière, elle est noire. C’est celle que l’on ne voit pas. C’est celle qui se vit. C’est la Présence. C’est ce que nous sommes en Vérité.

 

Je vous bénis de tout mon coeur et vous salue, frères et soeurs de l’Un.

 

Béatrice Marie Balme

 



09/07/2017

A découvrir aussi