Vivez tranquillement votre vie - LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

LE SOLEIL APPELLE LE SOLEIL

Vivez tranquillement votre vie

Pour répondre à certains, vous n'avez aucun modèle à suivre. Vous n'avez personne à aduler.  Vous êtes votre propre gourou, d'ailleurs je crois que celui que l'on nommait Bidi l'avait très bien exprimé lors de son passage sur Terre.  Poser des questions à ce que certains nomment "ABBA"montrent clairement que vous ne le vivez pas. Vous ne pouvez continuer à "personnaliser" une part de vous qui se situe bien au-delà des mots. 

 

C'est comme si vous demandiez à la Joie de répondre à tous vos doutes. Non. La Joie efface tout doute justement. Elle ne crée pas des accros.

 

Ce que vous nommez "ABBA" est l'équivalent de "Père". Mais le Père, c'est quoi ? "Père, je remets mon esprit entre tes mains " a dit Jésus au moment de sa crucifixion. C'est simplement rendre l'âme ! Non pas au sens de mourir physiquement mais de mettre le coeur devant, de s'en remettre uniquement et exclusivement à la Vie. Et là, il n'y a plus de place pour les visions et pour les projections. Accueillir en toute simplicité tout ce qui se présente à vous. La Vie est tout mais elle est avant tout ce qui précède toute expérience. Qu'est-ce qu'il y a avant toute histoire, avant l'ego ? La Paix. Le Silence. Plénitude et Immanence. D'autres l'appeleront le "vide". D'autres y verront un trou noir. D'autres le vivront en totalité et sont là d'ailleurs, tout autour de vous pour en témoigner. 

 

Donc, je reçois bien tous vos messages mais pour certains, quand vous me demandez de vous éclairer davantage....Qui c'est qui parle ? Où est passé votre Verbe ? La luciole, c'est vous. Je vous rappelle quand même au passage que vous avez TOUS un double solaire. Absolu ou pas n'y change rien. La Joie, elle est indépendante de tout cela. Mais au sein de la création, il y a le double. Parlez-lui à votre double solaire. Activez votre verbe. Parlez-vous. Lui sait EXACTEMENT ce qui est juste pour vous. Mais en réalité, c'est vous, entiers ! Soyez vous-même ! Laissez-vous traverser par vos humeurs, par vos émotions aussi chiantes qu'elles soient, tant pis...laissez-vous traverser par tout ce qui arrive. Vous n'êtes rien de cela, c'est la stricte vérité. Laissez-vous traverser par tout ça et vous verrez ce qui s'installe petit à petit. 

 

Le soleil, il appelle son semblable - hein - pas la personne. Il appelle l'être solaire (l'être libre) qui est vous, afin de vous nourrir, afin de vous déployer sur ce monde, parce que ce que vous êtes se situe déjà au-delà de tout monde. 

 

Si vous suivez constamment Pierre, Paul, Jacques pour quémander des informations, c'est que vous doutez encore pleinement de vous. C'est tout. Se mentir à soi-même peut durer encore longtemps, très longtemps. Apprenez à vous taire et à laisser venir ce qui vient, tranquillement. 

 

Profitez pour aller également dans les forêts, marchez près de l'eau, faites du jardinage en collectif...partagez...et même si vous n'êtes pas tous en accord sur certaines choses, surtout en collectif....c'est toujours la Joie qui vous rassemble dans tous les cas. Tout le reste est mal-entendus. Alors plus vous resterez dans cette béatitude et plus les gens autour de vous finiront par se calmer. Ils ne sont pas fous - hein - Ils vous ressentent. Même si une part d'eux nie encore. 

 

Vous croyez qu'un enfant, il vous tapisse le mur de ABBA ? Non, l'enfant il joue. Il court partout. Il partage ses rires et vous prend dans ses bras spontanément, sans faire de discours.  Parlez à l'enfant de ABBA ou de Marie ou de Christ  pour voir et vous verrez sa réaction. Il s'en fout. Donc, pour ceux qui sont au-delà de tout ça, restez-y. Cela ne sert à rien de pester sur des freres ou des soeurs qui tiennent à leur rôle ou qui se croient dépositaires de quelque chose. Tout cela ne fait que passer. 

 

Des frères et des soeurs libres, vous en avez tout autour de vous. Du connu au parfait inconnu. Ils ont une vie ordinaire. Certains ne dorment presque plus. D'autres ne se nourrissent presque plus non plus, voir plus du tout. D'autres consomment encore par plaisir. Vous commencez à partager également vos aventures nocturnes pour nombreux, le travail que vous accomplissez auprès de vos frères et de vos soeurs est magnifique. Il y a de nombreux témoignages maintenant de ces voyages en éternité. D'autres ne vivent rien de tout cela, ils ne lisent aucun témoignage et n'entendent rien non plus des canalisations publiques mais ont toujours le sourire...en plus de leur vie familiale, vous voyez...vous êtes partout, en tous ! 

 

Donc, la phrase très souvent entendue  "Je te remercie Abba" ne veut strictement rien dire. Si vous remerciez la béatitude (le Point Zéro), c'est que vous n'avez rien compris et ne vivez rien. Du moins, ce n'est pas encore monté à la tête. Vous mettez encore une séparation avec qui vous êtes en Vérité. Vous ne pouvez pas remercier et en même temps être. Ce n'est pas le même monde.  

 

Ce que vous êtes se passe de mots. C'est tout. C'est simple.

 

Dans la danse de l'éternité,

 

Je vous dis à toujours. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



03/11/2018

A découvrir aussi